Aller au contenu
Forum-cetogene.com

Sylvie

Membres
  • Messages

    62
  • Inscription

  • Dernière visite

Popularité sur la communauté

68 Excellent

À propos de Sylvie

  • Date de naissance 05/11/1963

Informations complémentaires

  • Diète cétogène depuis le
    15/01/2018

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Sylvie

    excès alimentaire /compensation

    J’ Lu quelque part et je l’applique depuis quelques mois, que lorsque le corps a subi es longues périodes de « stress « alimentaire, il ne sait plus comment se protéger de ce qu’on l’inflige : jeune, excès, etc. Et soit il apprend à être économe de calories, soit il résiste aux changements qu’oN lui propose. Cet été j’a fait l’expérience de rien mesurer, même pas d’imaginer les macros. J’ai juste tenu bon en mangeant que les aliments « Keto » : légumes, viandes, œufs et un peu de fromage de temps à autre. Le tout généreusement arrosé d’huile d’olive et accompagné d’une quantité inimaginable d’avocats et guacamole. J’étais consciente que parfois il y a eu beaucoup de protéines, trop de tomates et une monotonie en noix du Brésil. Moi qui jeûne presque toujours et cela depuis des années, il m’est arrivé souvent de manger le matin. Résultat : enfin ma balance s’est déplacé vers le bas. Est-ce que tant de calcul ne provoque et augmente le stress qui affecte la difficulté à maigrir ? Est-ce qu’il faut briser ses habitudes, mais seulement à l’écoute du corps et non pas comme un autre geste obsessionnel ? C’est la question que je me suis posée.
  2. Sylvie

    Carnet de bord de Myriam

    Une petite note amicale !!!! Merci pour votre échange sur le meilleur de soi J’ai, comme vous le savez, un long passé de batailles avec mon corps, et pire encore je suis venue à conclure grâce à ce régime, que mon corps ne me résistait pas, simplement il était mon champ de bataille, là où je donnais donnais donnais et m’oublia De moi à force de vouloir remplir l’agen De désirs des autres. Maintenant que je me donne à moi d’abord, sans trop m’acharner sur les résultats qui risquent de me décevoir, je retrouve petit à petit mon vrai moi, celle qui était un jour une moi sans le poids de la vie. En keto, il n’y a pas que les abdos qui se musclent. 😉
  3. Sylvie

    Carnet de bord de Myriam

    Mais th as été si courageuse que tu oublieras presque que c’est pour perdre du poids. Konjac au thon... et c’ Parti. J’ai une invitée coréenne, je. Vais apprendre à faire du kimchi.
  4. Sylvie

    Carnet de bord de Myriam

    et oui, c'est vraiment super 🤘🍗
  5. Mais tu as tout de même la sagesse dispensée dans ces livres. 🙂
  6. Ah je suis jalouse, je n’ai pas la patience de regarder leurs vidéos, j’en ai téléchargé quelques unes du Keto summit et pas encore vues. La honte 😞
  7. Cela revient toujours au fait qu'il n'y a une vérité précise et exacte, qu'il faut apprendre à écouter son corps et reconnaitre ses signes, les interpréter et lui donner ce qu'il demande réellement et non pas ce qui est écrit quelque part... car même en keto tout et n'importe quoi est dit. Donc on trouvera toujours quelqu'un qui justifie de façon assez convaincante, même l'anti-keto. J'ai tendance à m'intéresser aux discours des gens qui parlent de leur seule expérience sans faire de cela un crédo (merci Keto Jim, Anne et d'autres actifs sur le forum pour éclaircir et nous aider à trouver notre propre voie). Il y a aussi des médecins qui travaillent dessus et qui se sont trouvés dans l'aventure du keto-web à partir de leur expérience attachée à une maladie de leur spécificité (Dr Jason Fong, ou d'autres sur le site Diet Doctor, ont du étendre leur domaine concret de la diabète ou de l'Alzheimer, pour palier à la grande maladie du surpoids. Ils maitrisent assez bien les dangers et extrêmes de ce que nous sommes en train d'explorer et pratiquer, et étant médecins, même en Amérique, ils risquent de se faire enlever leur licence ou se trouver avec un de ces procès qu'on voit dans les films, par le simple faire d'avoir dit une grosse bêtise dangereuse pour quelqu'un. Bien qu'ils ne disent pas la même chose, ils ne disent pas n'importe quoi non plus, et la base est assez identique. Il y a un miller de sites de recettes de cuisine keto, mais je me fie bien plus volontiers à celles qui ont fini par publier des livres, non pas parce qu'elles soient meilleures, mais parce que lorsqu'il y a un éditeur derrière il y a un minimum de contrôle d'info, pour les mêmes raisons que celles de médecins. Au moins trois femmes ont écrit beaucoup de livres, même pour les gens qui sont minces et céto-adaptés et qui peuvent éventuellement intégrer des aliments plus riches en glucides parce que au bout de plusieurs efforts qui peuvent prendre beaucoup de temps, certains organismes peuvent tolérer plus de glucides de temps à autre sans sortir de la cétose de manière brutale, ou dit autrement, dès qu'ils remangent keto, parce qu'ils aiment ce type de nourriture, ils sont à nouveau dans les créneaux : J'aime Maria Emmerich, Leanne Vogel, Sarah Wilson. Aucune d'elles n'est particulièrement sportive, elles sont toutes arrivées à ce régime car souffraient de maladies auto-immunes ou du métabolisme... souvent accompagnées des troubles de l'alimentation. J'aime aussi piocher chez David Jockers un naturopathe qui travaille visiblement beaucoup la musculation, parce qu'il fait d'excellents dossiers sur des sujets comme la constipation ou autre. Moins branché quand ils recommencent un produit ou une pratique qui invite à l'achat des pilules et compléments. Chez tous j'ai lu qu'il y a de plateaux, aucun ne promet la perte de poids en trois semaines, mais ils expliquent qu'il faut un certain temps au corps pour comprendre cette nouvelle direction qui parfois pour certains comme moi, est un revirement à la suite de 50 ans de messages contradictoires et matière de macros, de calories, etc. Cela m'arrive de vous être légèrement infidèle et lire des posts sur Ketogenic Forum parce qu'il y a toujours quelqu'un qui a posé la question précise que je me pose, mais finalement je comprends que la base est simple et que surtout la plupart des angoisse vient de ceux qui se demandent pour quoi ce régime ne leur fait pas perdre cinq kilos en une semaine... A ce point, si je ne l'ai pas lu dans les sources citées ailleurs, je passe... s'il me semble déraisonnable. Bref, je partage avec les paumés d'un matin, un peu de ma bibliographie préférée qui m'a permis de me rassurer et de comprendre le pour quoi et le comment de manière moins individuelle le régime keto, description de la base, agrémentée par quelques recettes de cuisine, souvent bien trop américaines et trop compliquées pour le faire tous les jours, mais leur pain est à tomber (je n'ai pas de microondes)... J'ai pas mal rit quand j'ai vu que dans le menu d'un bistro français de village, on a l'embarras du choix pour manger keto... on le fait déjà un peu lorsqu'on quitte la rubrique desserts et tartes... nous sommes des privilégiés lorsqu'il faut être sociable. Amitiés a tous d'une heureuse comme un lundi de congés avec une glace keto (PS, d'ailleurs j'évite de plus en plus d'édulcorer la nourriture, et les gouts naturelles de la cannelle, le cacao, la vanille, l'anis o le mascarpone... me suffisent de plus en plus... je veux oublier que en dehors d'un rare fruit, le gout sucré n'est que fabriqué)
  8. Je dois avoir quelques infos qu’elle avait mis en ligne gratis à un moment donné mais parfois ces textes vidéo ne deviennent payant.
  9. C’est exactement mon expérience. Je n’ai même pas essayé de manger tout ce gras. Tu as bien fait. Si tu lis l’anglais tu trouveras surtout une dame Leanne Vogel qui a beaucoup travaillé sur le régime cétogène chez les femmes. C’est pas loin de tes conclusions plus d’autres conseils. Bonne chance. 👍
  10. Sylvie

    Carnet de bord Jimmy

    C’est exact. J’accepte avec beaucoup de sérénité que pour perdre du poids en Keto il faut que je passe par une phase de “apaisement “ de mon corps. Que je n’ai pas toujours le luxe de dormir comme il me faudrait et que cela peut être long. Je ne désespère pas de perdre mes kilos en trop mais si cela n’arrive pas, je me sens déjà heureuse de ce que je mange
  11. Sylvie

    Aliments Anti-inflammatoire

    Je mange parce que c’est la moins chère des noix hautes en lipides, mais c’est quoi ta découverte? Je n’ai pas lu.
  12. Le seul régime miracle s’appellerait non- régime😍😍💪💪💤💤
  13. Bonjour dessolé pour la longueur de ce témoignage. Je me suis beaucoup interrogé sur la stagnation de poids, la quantité de graisses, les chiffres, des tests. J’ai trouvé des réponses intéressantes, parfois pas identiques et c’est ça qui m’a fait m’égarer beaucoup. Voilà ce que j’ai Lu et que j’ai conclu et tenté. Oui, certes il faut manger au moins dans les macros. Mais tous les corps ne sont pas identiques ni portent la même histoire. Du coup il faut ÉCOUTER son corps. Des gens préconisent les test, d’autres de voir les signes du corps. Certains disent qu’au bout d’un moment il faut compter ces calories si on veut maigrir, d’autrès disent que non, parce que le corps se réglera tranquillement en trouvant la saciete J’avais une quinzaine de kilos à perdre. J’ai perdue cinq rapidement. Je ne sais pas combien en eau. Je me suis stagné pendant trois mois. J’ai découvert qu’il y avait plusieurs raisons. Ma vie sociale m’avait poussé à des mini écarts, je me suis mis à manger moins de calories, sans respecter les macros, j’ai développé une faim de loup. . Alors....Je me suis mis en semi vacances. Le compte de glucides, des protéines et autant de graisse qui calmerait ma faim, peu importe les calories. Je me suis mieux sentie avec 500 calories de plus, j’etaussi dans 1300. j’etais prête à grossir, et non . Je n’ai jamais mangé 200g de graisse parce que je n’ai jamais lu que c’et L’UNIQUE méthode, mais seulement la plus rapide pour accéder à la cétose . Du coup j’opté pour un Fat fast : 900 calories en quatre repas à 90/7/3, trois jours. Ils ne préconisent pas cette pratique pour plus de 4 jours. Je suis revenue aux macros de base, bien que j’ai tendance à aller vers 80/15/5. Parfois j’ai plus de macros en protéines parfois c’est parfait. Parfois je mange plus, parfois moins. J’ Vu qu’un kilo a disparu un week-end, revenu, ré disparu je n’avais rien changé à mes pratiques. Peut-être qu’il est parti pour de bon. J’ai retrouvé la pêche en pédalant, je dois être en train de m’adapter. Franchement je n’ai aucune impression de clarté mentale supplémentaire, au contraire, je suis parfaitement distraite par ce régime et du coup j’oubile plein de trucs. Pas de chants de victoire. Je me suis acheté un mesureur mais je ne l’utilise que 3 jours par semaine, je n’ai pas envie de m’obséder, j’ai même peur. J’ ai lu que la meilleure cétose n’est pas très élevé mais celle qui est basse (dr. Jockers). Du coup, je me la coule douce, car il me semble clair que pour évacuer les calories de 200g de gras aussi bonnes soit-elles pour le corps, je vais devoir faire beaucoup de sport par rapport à celle que je suis. Oui. Il me semble que ce n’est pas un régime miracle mais il est clair que mon corps me rend un peu de la douceur que je lui accorde enfin.
  14. Sylvie

    Bon côté du Globe !

    C’ Clair. Mais je me rabat sur les olives.
  15. En plus, moi personnellement j’étais une mangeuse émotionnelle. Lorsque je suis encore dans ce stade, je me rabat sur la purée d’amandes qui a des macros nickel et étant bien dense, cela ne fait pas les mêmes dégâts que les glucides. 🙂
×
×
  • Créer...