Aller au contenu
Forum-cetogene.com

DANIELLE DUBUS

Membres
  • Messages

    8
  • Inscription

  • Dernière visite

Popularité sur la communauté

5 Neutre
  1. Donc puis-je en conclure que si l'analyse de la bandelette en cétonémie est négative, c'est que l'organisme aurait utilisé tous les corps cétonique ?
  2. Merci Anne c'est un réel plaisir que de vous lire car ce que vous me dites et si important. A l'appel de Yéléna sur sa page face Book, pour une journée de jeûne sec dimanche, je pense que je vais y participer. J'envisage, selon la réaction de mon organisme, d'enchaîner pour un jeûne mais hydrique selon vos conseils judicieux. Je verrai bien combien de jours je pourrai faire. Pour une "Première" je serai heureuse si je dépasse trois jours pour atteindre 5 jours hydriques. C'est mon corps qui va me guider et je ne forcerai pas si je vois que c'est problématique. Comme vous le dites, al
  3. merci ! merci Anne pour ces informations précieuses. Je vais suivre vos conseils. J'avais envisagé un jeûne sec car il est précisé qu'il est très efficace et évite, comme pour un jeûne hydrique, de faire de nombreux jours de jeûne. Il est précisé aussi que les résultats seront les mêmes avec un jeûne hydrique. J'ai lu effectivement que le jeûne ne répare pas toutes les cellules et qu'il en faut plusieurs. C'est vers cela que je me dirige. Par contre je ne sais pas combien de temps de pose entre chaque session de jeûne. Pouvez-vous me donner une idée de ce délai ? Si je comprends
  4. Merci Anne pour cette réponse pleine de bon sens. Effectivement, je me suis posée la question sur le problème des reins (mon époux m'a d'ailleurs posé cette question pour les reins lorsque l'on reste sans boire plusieurs jours. Je n'ai pas pu encore me faire une idée précise du côté pour ou contre car en fait on trouve tout et son contraire. Pourtant, me semble-t-il, il y a beaucoup de personnes qui pratiquent le jeûne sec dans ce que je peux lire sur la page face Book du groupe de Yéléna Citor. Ils postent tous des résultats positifs et intéressants sur leur expérience du jeûne sec. Ce
  5. Chère Nina, Merci infiniment Nina pour toutes ces informations et explications d'une rigueur et d'une cohérence incroyable. Je vous remercie également pour la bienveillance et la compréhension que je ressens à travers votre écriture. J'ai bien lu vos conseils mais cependant, je ne puis me résoudre à faire une descente alimentaire car j'en ai eu une trop mauvaise expérience pour mon premier essai. Et puis, tout en comprenant et acceptant totalement la position des russes sur la façon de jeûner, peut-être que celle de la cure cétogène à l'opposé de leurs pratiques, n'est rien moins d'autre
  6. @Nina, @Pierre8r, @lorea, @Anne, Merci tout plein pour vos réponses détaillées. Je comprends bien et accepte vos réticences en fonction de mon âge, concernant le jeûne sec que je veux réaliser. Je choisis le jeûne sec parce que le temps de jeûne est moins long qu’un jeûne hydrique qui nécessite plus de temps. Le jeûne sec est présenté par Yéléna Citor et Thierry Casasnovas comme étant très efficace et ne nécessitant pas plusieurs semaines. Cependant, ce que vous m’expliquer me présente le jeûne comme très difficile, périlleux, voire dangereux ! Pourtant le jeûne me semblait b
  7. Merci Pierre pour ces précisions importantes. En fait, j'ai essayé par deux fois de jeûner. La première fois je n'ai tenu que 3 jours en sec, la seconde fois pareil mais en jeûne hydrique. Les deux fois j'étais dans un état de grande faiblesse et je n'ai pas continué. L'erreur était d'avoir fait une descente alimentaire ! Peut-être étais-je en Hypoglycémie ? Maintenant je me prépare avec une montée alimentaire avec le régime cétogène. Je retiens volontiers votre idée de supervision à laquelle j'ai déjà pensé, le problème c'est le coût. Nous avons une petite retraite et être supervis
  8. Bonjour, ayant une DMLA (73 ans), je suis nouvelle dans le cadre du régime cétogène et du jeûne en général. Il y a urgence pour moi de parvenir au jeûne sec car la DMLA galope... galope... Cela fait maintenant que je me débrouille comme je peux pour réaliser la cure cétogène. Je m'aide avec les commentaires sur la page de Yéléna Citor sur Face Book et avec le livre : le grand livre du régime cétogène. J'avoue que cela me semble compliqué à comprendre et à mettre en place. Les questions de mesures et de poids des lipides, proteines et glucides sont difficiles pour moi à mettre e
×
×
  • Créer...