Aller au contenu
Forum-cetogene.com
Anne

Insuline versus glycémie !

Date de publication

Dernière réponse

Réponses

Vues

71
1197

Contributeurs


À la une

Intéressant, où peut on trouver un tableau répertoriant les index INSULéniques et non glycémiques? Merci à vous

Partager ce message


Lien à poster

Très difficile a trouver. Dans mes aliments Céto..  il y a le chocolat noir qui aurait un indice insulinique modéré...  Je refuse de m'en passer 😟😉😍  Trop c'est comme pas assez. 

Je suis un peu sceptique que tout les aliments aux goûts sucrés feraient monter l'insuline.  Car alors, la macadame ferait monter mon insuline. Je la trouve sucrée. On décèle les plus subtiles goûts sucrés lorsqu'on s'alimente Céto.

Je ne suis pas non plus convaincu que tout les édulcorants soient égaux.

 

Partager ce message


Lien à poster

Regarde @Anne, la macadamia ne me va pas. Montée de glycémie direct.

Partager ce message


Lien à poster

Ca pourrait être une allergie, rien de surprenant avec les noix... moi je n'ai pas de problème. 

Tellement de variable que ci ce n'était la prise de poids, je serais plutot Céto modéré avec plus de périodes de jeun. 

Partager ce message


Lien à poster

Au total, l’index insulinique est un atout supplémentaire pour nous permettre de mieux maîtriser notre taux de sucre sanguin. Tout en sachant bien que la réponse insulinique est propre à chaque individu en fonction de son métabolisme, il nous semble opportun de vouloir minimiser si possible les aliments ayant des index insuliniques supérieurs à 65 comme les barres chocolatées ,le pain blanc et le pain complet, les frites, les pommes de terre cuites au four, les corn flakes, le riz précuit, et les yaourts…

Partager ce message


Lien à poster
Posté(e) (modifié)

Anne voici un chercheur qui va t'intéresser si tu le connais pas. Il s'appelle Peter Attia.. Il est médecin américain je crois

 

Voici un article de son blog intitulé_ le régime cétogène est-il une garantie de perte de gras..

 

https://peterattiamd.com/how-to-make-a-fat-cell-less-not-thin-the-lessons-of-fat-flux/

One of the questions I most often receive: Does being in ketosis automatically translate to fat loss?For those too busy to read ahead, let me give you the punch line: No.

Donc traduc: une des questions qui m'est souvent posée est: est-ce que le fait d'être en cétose implique automatiquement une perte de gras? Pour ceux qui sont trop pressés pour lire l'article, laissez moi vous donner le fin mot: la réponse est non

For those who want to understand why, keep reading (hopefully this is still everyone).

Pour ceux qui veulent comprendre pourquoi- lisez la suite...

 

 

Modifié par Nina
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster

Trèsss intéressant. J'aime ce genre de lectures. Elle me porte souvent vers d'autres recherches. 

Partager ce message


Lien à poster

et celui-ci sur les distinctions entre cétose nutritionnelle [0.5-5 mmol/l] (suivant ce qu'il dit) et cétoacidose [15-25mmol/l]

 bref il a une tonne d'articles il a commencé en ceto depuis 2009 mais tout est en anglais par contre

https://peterattiamd.com/is-ketosis-dangerous/

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
il y a 2 minutes, Nina a dit :

et celui-ci sur les distinctions entre cétose nutritionnelle [0.5-5 mmol/l] (suivant ce qu'il dit) et cétoacidose [15-25mmol/l]

 bref il a une tonne d'articles il a commencé en ceto depuis 2009 mais tout est en anglais par contre

https://peterattiamd.com/is-ketosis-dangerous/

 

Google rend la lecture correct quand on a une bonne idée du sujet. 

Partager ce message


Lien à poster

Cette partie est bien demelé ds un article que j'ai posté y a longtemps. Je crois que c'est lorsqu'on discutait de cétone exogène et jeun. 

Partager ce message


Lien à poster
Posté(e) (modifié)

https://peterattiamd.com/gravity-and-insulin-the-dynamic-duo/

Bien aimé la finale de cette article. 

Déterminez ce qui fonctionne pour vous et soyez prêt à modifier le plan au fil du temps, car il deviendra de moins en moins facile de maintenir et d'améliorer vos performances au fil du temps.

Je dois VRAIment tenir compte de l'index insulinique de ce que je mange. Voilà ce qui me convient comme l'IF pour améliorer ma résistance évidente a l'insuline. 

Modifié par Anne

Partager ce message


Lien à poster

De ce fait, si le produit a un index glycémique bas, sa réponse insulinique sera basse également. La plupart des produits ont un index insulinique proportionnel à leur index glycémique.

Il existe cependant une exception : les produits laitiers contenant du lactosérum tels que les yaourts ordinaires et les fromages frais (faisselle, fromage blanc etc.).

Partager ce message


Lien à poster

POUR LA PRÉVENTION OU LE TRAITEMENT DU SURPOIDS ET DE L’OBÉSITÉ

Une élévation de faible intensité de la glycémie et de l’insulinémie permet d’améliorer la satiété et de diminuer la prise alimentaire9. Dans ses recommandations publiées en janvier 2019, l’agence Santé Publique France conseille déjà de limiter les aliments industriels dits ultra-transformés, qui pour la plupart ont un index glycémique et insulinique élevés (à base d’aliments céréaliers raffinés, additionnés de sucres ou ayant subi une cuisson à forte température) et qui selon de récentes études seraient impliqués dans l’"épidémie" mondiale d’obésité et de diabète de type 213,14. En outre, des travaux montrent que la production d’insuline associée à une alimentation riche en graisses ou en glucides (sucres), varie selon les individus, dépendant de facteurs génétiques15. Dans les années à venir, les conseils diététiques pourraient donc être personnalisés en fonction des index insuliniques mesurés à un niveau individuel.

Partager ce message


Lien à poster

Déception et ravissement  ? 😏

Screenshot_20190523-143238_Drive.thumb.jpg.25d08f3bc756621749342f2c8259c956.jpg

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster

Mince tu as coupé sur l'alcool ! 

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster

Pas terminé la lecture... en gros, vin pendant le repas ... une gorgée de temps en temps. Éviter de tomber ds la dépendance et il faut un vin de grande qualité contenant.... je ferai une copie. 😉

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Posté(e) (modifié)

Aieee... il faut que je gère cette sacrée insuline  😏

 

Screenshot_20190523-211352_Drive.jpg

Modifié par Anne

Partager ce message


Lien à poster

@nat972 Comme promis

* Info en général, pas d'emblé un lien Cétogène. 

 

Screenshot_20190523-210256_Drive.jpg

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster

Effectivement ... rien de nouveau ! Et rien de céto ...

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster

Hihi... pas de chance !

Partager ce message


Lien à poster

Je sais 😉 certaines infos reviennent, mais pargois mieux expliqué, moins technique scientifique. Et souvent très loin ds les posts. 

Lorsque nous consommons des glucides, le taux de glucose sanguin s’élève et le pancréas doit réagir à cette hausse en sécrétant de l’insuline. Cette hormone permet de stocker le glucose pour utilisation future. C’est la lipogenèse, ou la fabrication de nouveau gras corporel. L’insuline sert aussi à faire pénétrer le glucose dans les cellules pour la glycolyse. Nous carburons alors au glucose. Lorsque le glucose sanguin diminue, le corps va utiliser les réserves de glucose sous forme de glycogène. Dans l’ordre, nous utilisons le glucose dans le sang et ensuite le glycogène. S’il n’y a pas d’apport supplémentaire en glucose via la nourriture, les réserves de glycogène vont finir par s’épuiser. À ce moment, la glycémie et l’insulinémie seront très basses. Une nouvelle hormone aura déjà fait son apparition dans le métabolisme : le glucagon.

 

Le glucagon, notre meilleur ami

Le glucagon a le rôle de hausser la glycémie lorsque celle-ci descend trop bas. Il commence par activer la glycolyse dans le foie qui produit du glucose en dégradant le glycogène hépatique (dans le foie). Ensuite, il provoque la néoglucogenèse lorsque le glycogène hépatique est épuisé. Mais le glucagon a un effet très important : il agit sur les adipocytes, les cellules adipeuses, en leur commandant de libérer le gras qui est prisonnier! Pourquoi? Comme nous l’avons vu tantôt, les triglycérides sont composés de 3 chaînes d’acides gras attachées à un glycérol. Le glucagon veut hausser la glycémie et, donc, veut activer la lipolyse pour libérer du glycérol, qui sera transformé en glucose. Résumons :

  1. On arrête de manger des glucides –> le métabolisme puise dans les réserves
  2. Les réserves baissent –> l’insuline baisse, le glucagon apparaît
  3. Le glucagon apparaît –> la glycogénèse (création de glucose) commence
  4. La glycogénèse épuise les réserves dans le foie –> la néoglucogenèse (2e mécanisme de création de glucose) démarre
  5. La néoglucogenèse fonctionne et le glucagon est présent –> la lipolyse est en marche
  6. La lipolyse est en marche –> le gras sort des cellules adipeuses. On brûle du gras!
  7. Le foie produit du glucose via la néoglucogenèse –> l’acétyl-CoA s’accumule dans le foie
  8. L’acétyl-CoA accumulée est transformée en corps cétoniques (cétose nutritionnelle)
  9. Les corps cétoniques vont alimenter les cellules en énergie!

Voilà une façon de résumer la mécanique de tout ça. Il s’agit d’une version très vulgarisée et tous les biochimistes qui liront ceci diront qu’il manque une tonne d’info, d’hormones, d’enzymes, de réactions chimiques, etc. Peu importe, c’est l’essentiel dont nous aurons besoin pour comprendre la suite.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster

vulgarisé ou pas ... l'essentiel étant tout de même de comprendre dans les grandes lignes ce qui se passe dans notre organisme !

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster

Les lipides réduisent la réponse insulinique, retardent la vidange gastrique et favorisent la sécrétion d’incrétine. L’ajout de protides augmente la sécrétion d’insuline tout en retardant également la vidange gastrique.

Viva les lipides. Je précise, c'est qu'une petite étude. 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster

@Nina  Ca te parle ceci ! 

Dans le cas d’un diabète de type 2, le foie libère trop de glucose, plus spécifiquement la nuit (lorsque le foie libère normalement du glucose), résultant en un glucose sanguin élevé le matin.

Partager ce message


Lien à poster
Posté(e) (modifié)

Ah oui?  intéressant... Sauf que je n'ai pas le diabète de type 2, du coup pas de metformin ou autres trouloulou et d'ailleurs tant mieux.. tout sauf ça... ma glycémie dans la journée et ensuite postprandiale le montre bien..

Je mesure ma glycémie à jeun le matin vers 7-8h du matin, le cortisol est alors élevé..peut être.. je ne sais pas

Modifié par Nina

Partager ce message


Lien à poster

As tu déjà essayé plus tôt ? Genre le réveil exceptionnellement vers 6 h. 

Avant que tu débutes Céto... avais tu tes taux de glycémie ?  

Partager ce message


Lien à poster

Participer à la discussion

Écris ton message maintenant et inscris-toi plus tard. Si tu as un compte, identifie-toi pour répondre avec ton profil.

Invité
Répondre

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   cliquer ici pour masquer la vidéo

×   Ton précèdent message a été restauré..   Vider l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Qui est en ligne   0 membre, 0 anonyme, 6 invités (Afficher la liste complète)

    Aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne


×
×
  • Créer...