Aller au contenu
Forum-cetogene.com

Date de publication

Dernière réponse

Réponses

Vues

14
206

Contributeurs


À la une

Bonjour, 

Certains aliments sont dit interdit dans la diète cétogène. 

Mais dans la logique on peut manger de tout... Il suffit de rester sous le seuil des 20 grammes, juste ? 

Si pas juste, pourquoi ? 

Merci

Partager ce message


Lien à poster

Oui et Non.  Protéines modérées. 

Certains principes de base demeurent importants. Après, il faut savoir pourquoi on choisit ce mode de vie. 

Cuisiner, pas d'aliments transformés (industrielle) un max de bio, légumes verts le plus possible, bon gras, le moins possible de produits laitiers. 

Il faut combler les besoins en vitamines etc via l'alimentation. 

Partager ce message


Lien à poster

Bonjour, 

Merci pour ce retour, j'entends bien le mode de vie. 

Toutefois je trouve "choquant" d'interdire des aliments sachant qu'on parle de macro et donc de calories.

Donc si une personne veut manger une portion de pain, de riz, de légumineuses, de fruit...inférieur à 20grammes de glucides Il faut aussi qu'elle sache qu'elle ne va pas sortir de cétose. 

J'ai lu beaucoup de sujet de type "puis je manger cet aliment ou celui ci" et je trouve qu'interdire c'est malsain, car une personne mal dans sa peau va se priver, et encore se priver mais jusqu'à quand ?!

Alors qu'en sachant qu'aucun aliment n'est à proscrire, qu'il suffit juste de faire attention à ne pas dépasser le total net de glucide journalier... Certaines personnes se prendrait moins la tête, non? :)

 

Partager ce message


Lien à poster
il y a 3 minutes, Jr06000 a dit :

Bonjour, 

Merci pour ce retour, j'entends bien le mode de vie. 

Toutefois je trouve "choquant" d'interdire des aliments sachant qu'on parle de macro et donc de calories.

Donc si une personne veut manger une portion de pain, de riz, de légumineuses, de fruit...inférieur à 20grammes de glucides Il faut aussi qu'elle sache qu'elle ne va pas sortir de cétose. 

J'ai lu beaucoup de sujet de type "puis je manger cet aliment ou celui ci" et je trouve qu'interdire c'est malsain, car une personne mal dans sa peau va se priver, et encore se priver mais jusqu'à quand ?!

Alors qu'en sachant qu'aucun aliment n'est à proscrire, qu'il suffit juste de faire attention à ne pas dépasser le total net de glucide journalier... Certaines personnes se prendrait moins la tête, non? :)

 

 

  En principe vous n'avez pas tort... certaines personnes cependant vont réagir plus fortement à certaines choses insuline... exemples certains sucres artificiels  =0 glucides font  quand même monter la glycémie... de l'autre côté on peut parfaitement être ne full cétose en ne mangeant que des glucides et quasiment pas de gras... on sera en cétose mais pas en diète cétogène.. la variante dont vous parlez s'appelle Paleo   dans le Paleo on peut manger plus de choses certains jusqu'à 100 gr de Glucides suivant les gens...  comme le dit Anne suivant ce pourquoi on suit cette approche il faut être rigoureux : épilepsie par exemple c'est 4:1  4 gr de lipide pour 1 de glucide inclues les protéines si je ne m'abuse (mais il faudrait que je vérifie) le régime céto est parfois très astreignant et difficile à suivre enfants épileptiques...bref..  ce n'est pas une réponse franche... les promoteurs de la céto  lui imputent aussi des propriétés de santé à long terme etc.etc basé sur des recherches théoriques mais pas sur du large scale.. ..e t de ce fait estime que tous les glucides ne sont pas équivalents...

ce régime a vu le jour aux US où les gens consomment des produits hyper fabriqués et sucrés.. l'approche stricte permet de  forcer les gens à préparer leurs propres repas... dans des pays où c'est encore un acquis  c'est moins un souci....

j'espère que cela clarifie..

 

Vous pouvez  lire aussi mon post sur ce chercheur israelien... dans la rubrique scientifique... vous verrez que les choses sont à nuancer... en fait personne ne détient la vérité pure car sur 8 milliards d'individus sur cette planète  avec des combinaisons corporelles et métaboliques bien différentes  vous pensez bien que des recherches sur des sous-échantillon de centaines de personnes c'est pas suffisant.....

 

Partager ce message


Lien à poster

Bonjour, 

J'entends tout ce que vous dite mais il existe beaucoup d'aliment à faible indice glycémique qui semble être interdit dans la diète cétogène. 

Je ne parle pas de paleo, puisque j'indique bien de manger des quantités de tout mais ne dépassant pas le seuil des 20 grammes par jour. 

Chez certaines personnes, le simple fait de se voir interdire des aliments va provoquer un stress énorme... Alors que si la personne qui aime saucer son plat sache qu'elle puisse le faire le week-end :)

Chaque personne est différente et a ses propres problèmes. Mais si on parle de principe à respecter... C'est à dire consommer 20 grammes de glucides net dans ce cas c'est la porte ouverte à tous les aliments ayant un indice glycémique faible. 

Après un écart entraîne d'autre écart en théorie mais une privation entraîne un stress au quotidien malsain.

Je vais lire l'article après, merci 

 

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 4 heures, Jr06000 a dit :

C'est à dire consommer 20 grammes de glucides net dans ce cas c'est la porte ouverte à tous les aliments ayant un indice glycémique faible. 

Quand on parle de 20gr net max, on ne parle pas d'indice glycemique. Ce sont 2 choses différentes. 

Effectivement comme dit Nina, dans la théorie vous avez raison. Mais prenons un exemple:

Demain vous consommez 20gr de riz basmati, 100gr de ratatouille, 50gr de carottes râpées et 1 tranche de pain complet. La somme de tout ça fait 21gr de glucides, en 1 seul repas malgré des aliments à indice glycémique faible. Pensez-vous tenir 1 semaine avec si peu dans l'estomac quotidiennement? Mais vous respectez vos macros, bravo.

Si l'on veut consommer ce genre d'aliments, il faut se tourner vers d'autres types d'alimentation (paleo, IG bas,...)

Perso, j'ai essayé de grignoter des carottes, ou encore qq coquillettes qui se battaient en duel dans les assiettes des enfants. Résultat, une glycémie qui reste élevée. Il n'y a qu'en étant stricte que l'on peut y atteindre l'état de cétose (sauf cas exceptionnels donnes par nina). 

Donc dans la théorie vous avez raison, dans la pratique, c'est moins évident. Et finalement rien n'est interdit, beaucoup de choses sont déconseillées. Et chacun fait ses propres expériences.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster

Bonjour à tous,

De mon point vue, l'affaire est vite pliée car un produit même en IG bas (pain riz céréales quinoa complets) c'est une grosse part de glucides sur un bilan alimentaire de 24h.

C'est donc prendre la place de aliments santé, notamment les légumes et risquer de créer des carences.

Moi aussi je triche un peu de cette manière avec ... le vin ! 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 12 heures, nat972 a dit :

Bonjour à tous,

De mon point vue, l'affaire est vite pliée car un produit même en IG bas (pain riz céréales quinoa complets) c'est une grosse part de glucides sur un bilan alimentaire de 24h.

C'est donc prendre la place de aliments santé, notamment les légumes et risquer de créer des carences.

Moi aussi je triche un peu de cette manière avec ... le vin ! 

Bonjour, 

Merci pour votre avis, toutefois, je ne suis pas d'accord et je trouve que c'est vraiment devenir "nutri-Nazi" que de penser ainsi, sinon le vin on en boit plus jamais et bonjour la vie morose :).. Sans rentrer dans le cas par cas où quelqu'un va répondre "moi j'y arrive" moi je m'adresse à la plupart des gens qui veulent changer de mode de vie mais qui doivent arrêter de stresser en se demander si tel ou tel aliment une fois par semaine va ruiner leur effort.. 

Nous sommes tous différents et déjà c'est un facteur à prendre en compte. C'est pourquoi, un jour dans la semaine manger quelque chose qui fait plaisir à la personne tout en restant sous la barre des 20 grammes de glucides nets permet de mieux vivre son nouveau mode de vie.

Cordialement 

Partager ce message


Lien à poster

Oui  si la personne ressent les choses comme de la privation  c'est pas tenable- et cela vire à l'orthorexie une maladie psychique.. personnellement cela ne me pose aucun problème vu que j'aime ni le vin ni le chocolat ni plein de choses... en fait la nourriture m'indiffère... du coup ça ou autre chose..ne me pose pas de pb. Je suis pas une grosse mangeuse, je n'ai pas de toc alimentaires sauf peut être de ne pas manger assez... c'est pas du tout difficile pour moi.. la seul chose c'est en conditions extrêmes respecter les macros c'est pas tjs possible.. en ce sens oui c'est pas commode.

 

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 3 heures, Jr06000 a dit :

"nutri-Nazi" que de penser ainsi, sinon le vin on en boit plus jamais et bonjour la vie morose :).

A chacun son choix et ses responsabilités face aussi à sa santé. Si X ou Y n'a aucun problème mais aucun problème de santé (santé physique et morale puisque les 2 sont intimement liés), la question de l'alimentation santé ne se pose pas.

La plupart des gens qui cherchent une réponse à leurs différents maux (anti-inflammatoire, diabète, surpoids, TA, migraine, dépression, candida,  etc .... vu qu'il y a une pétée de pathologies) cherchent en complément d'une médication (parfois inefficace, pleine d'effets secondaires etc ...) une réponse santé dans l'alimentation, car nous sommes ce que nous mangeons. Oui je peux manger une petite part de tarte au citron meringuée que j'aurai préparée de A à Z avec amour, pour autant les 20 g de glucides /24H, exit, re détoxifier mon organisme va me demander de l'énergie, j'aurai probablement une petite poussée de PA ... Alors oui je me fais plaiz mais pour moi c'est une hypocrisie intellectuelle. C'est comme pour les gosses ; 10 mm de plaisir et 25 ans d'emmerdements !!!

Alors bien sûr c'est une boutade, #JOK mais l'idée reste la même. Savoir ce qu'on veut quels sont mes objectifs, quels moyens je me donne pour y arriver. Evidemment que la vie ne peut pas être que frustration, c'est inhumain, ingérable. Mais chaque acte a ses conséquences. Je bois du vin assez régulièrement en ce moment, j'y prends beaucoup de plaisir, mes articulations pas du tout. Est ce que ce moment de plaisir est suffisamment supérieur pour me permettre de supporter a posteriori mes douleurs .... la balance est loin d'être à l'équilibre.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Posté(e) (modifié)

Pas le temps de tout relire (en vacance). Je peux perso affirmer un truc. Si tu souffres d'un trouble alimentaire, il y aura tjr un aliment qui sera interdit et qui risque de faire déraper peu importe le mode alimentaire. Le Céto a soulagé ma faim physique sans prendre de poids avec plus de calories absorbées.  Ce qui n'était pas le cas avec bien d'autres modèles alimentaires. Du coup, je n'ai que ma faim psychologique a gérer, qui elle me fait prendre du poids... Je peux concentrer mon énergie au bon endroit et j'y arrive de mieux en mieux. 

Viva Céto pour moi ! 

 

Modifié par Anne
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster

Super vos réponses ! 

Bon courage à vous et bonnes vacances... Moi aussi vacances :)

  • J'aime 1
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Posté(e) (modifié)

Bonne Vacance alors ! 😉

* Quand j'abuse des noix ou de mon chocolat noir 100 %, je ne crains  pas les dommages sur ma santé tel qu'auraient fait des pâtes, pain ou autres aliments du genre auparavant. 😏

Modifié par Anne
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Le 03/08/2019 at 08:46, Jr06000 a dit :

Bonjour, 

Merci pour votre avis, toutefois, je ne suis pas d'accord et je trouve que c'est vraiment devenir "nutri-Nazi" que de penser ainsi, sinon le vin on en boit plus jamais et bonjour la vie morose :).. Sans rentrer dans le cas par cas où quelqu'un va répondre "moi j'y arrive" moi je m'adresse à la plupart des gens qui veulent changer de mode de vie mais qui doivent arrêter de stresser en se demander si tel ou tel aliment une fois par semaine va ruiner leur effort.. 

Nous sommes tous différents et déjà c'est un facteur à prendre en compte. C'est pourquoi, un jour dans la semaine manger quelque chose qui fait plaisir à la personne tout en restant sous la barre des 20 grammes de glucides nets permet de mieux vivre son nouveau mode de vie.

Cordialement 

pourquoi stresse-t-on avec un régime classique?

pourquoi a-t-on peur de craquer?

c'est La FAIM! LE MANQUE!

Avec la ceto, on a pas faim, on mange en quantité, donc on ne craque pas!

je suis a presque 1700 calories, je ne mange que ceto, je n'ai vraiment faim, qu'au petit-déjeuner, quand je me lève.  et je mange avec grand plaisir. les autres repas, sont pris avec plaisir également, mais du coup, vu que toutes mes proteines sont prises en 2 repas, le soir, potages, légumes, en quantité. et mes lipides biensur. moi je me régale, et la vie a changé. 

lorea

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster

Participer à la discussion

Écris ton message maintenant et inscris-toi plus tard. Si tu as un compte, identifie-toi pour répondre avec ton profil.

Invité
Répondre

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   cliquer ici pour masquer la vidéo

×   Ton précèdent message a été restauré..   Vider l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Créer...