Aller au contenu
Forum-cetogene.com
Nina

SII, SIBO, Leaky Gut en français

Date de publication

Dernière réponse

Réponses

Vues

4
454

Contributeurs


À la une

 

    • LA DYSBIOSE : Le terme de dysbiose fait référence à des situations dans lesquelles une altération de la composition du microbiote peut potentiellement occasionner des effets négatifs sur l’hôte. En vulgarisant, on peut dire que certaines bactéries peuvent être trop présentes et d’autres pas assez présentes, ce qui occasionne un déséquilibre du microbiote intestinal (dysbiose).  <SIBO>

      L’HYPÉRMÉABILITÉ INTESTINALE : C’est quand l’intestin devient poreux et que certaines grosses molécules passent à travers celui-ci et provoquent une inflammation. Souvent les gens qui ont des problèmes intestinaux comme l’intestin irritable (SII) ont un aussi une hyperméabilité intestinale.  Mais le SII n'est pas synonime de hypermeablité intestinale.. on peut avoir l'intestin paresseux donc de la colopathie fonctionnelle sans hyperméabilité. <Leaky Gut>

      L’INTESTIN IRRITABLE : c’est le nom donné à la maladie aussi connu sous le terme de colopathie fonctionnelle ou intestins paresseux et à motilité lente ou/rapide ou côlon irritable. <SII>

      Ces symptômes et pathologies peuvent être liés, par exemple une dysbiose pourra provoquer un intestin irritable et une hyperméabilité intestinale. Il est dur de répondre précisément sur quoi cause quoi et quel est le problème de base chez chaque profil, la science avance malheureusement lentement sur ces sujets.
       
       
       

      Les signaux les plus courants du
      Côlon irritable !

      • Des sensations de douleurs après les repas qui peuvent durer tout au long de la journée.
      • Des constipations empêchant d’aller à la selle pendant plusieurs jours, accompagnées de ballonnements et de douleurs abdominales (SII de type C).
      • Des diarrhées obligeant d’aller à la selle plusieurs fois par jour, accompagnées de ballonnements et de douleurs abdominales (SII de type D).
      • Une difficulté à vivre une vie sociale normale (amis, couple, enfants) à cause des symptômes omniprésents de celle-ci.
      • Des difficultés à retenir  rots et flatulences.
      • Une sensation d’avoir le ventre très gonflé après les repas.
      • Une anxiété, un stress voire une dépression occasionnée par les symptômes du côlon irritable.
      • Une sensation d’évacuation incomplète après être allé à la selle. (SII de type C)

      Les personnes à risque

      Le diagnostic de l’intestin irritable se fait sur la base de plusieurs symptômes cliniques qui répondent à des critères bien précis. Avant cela, une évaluation est généralement faite pour exclure d’autres pathologies organiques qui imitent les symptômes de l’intestin irritable. Cette maladie ne peut pas être détectée à l’aide d’analyses médicales (test sanguin, imagerie médicale, etc.).

       

      Les sous types

      Il existe 4 sous types du syndrome de l’intestin irritable, retenez le
      vôtre, car les traitements et l’alimentation à adopter seront différents
      en fonction de celui-ci.

       
      SII-C
      SII-D
      SII-M
      SII-I
      Constipation Diarrhée Mixte Inclassable
      La personne est souvent constipée La personne a souvent des diarrhées Alternance entre diarrhées et constipation Les selles de la personne sont trop variables, elle est donc inclassable
Modifié par Nina

Partager ce message


Lien à poster

Pour les gens ayant de la colopathie fonctionnelle le régime fodmaps est généralement conseillé.. vous verrez que il n'est pas incompatible avec le céto mais pas très compatible non plus...certaines intolérances sont spécifiques à une personne donc aucune généralisation n'est bonne.. on peut réagir très positivement aux produits laitiers par exemple si l'on ne réagit ni au lactose ni a la caséine (donc pas forcément à bannir) mais pas du tout aux polyols.. 

Si en plus d'une colopathie fonctionnelle on a l'intestin perméable et des problèmes d'histamine, tyramine et putrescine, il faut encore croiser ce tableaux  et les éléments libérateurs de ces amines (=protéines sont des amines) pour arriver à son but.. alors si on rajoute le céto par dessus il reste peut de choix d'aliments (et en général).....

 

72912672_10157340207135985_1687831983079555072_o.jpg

Modifié par Nina
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster

@Nina  J'ai lu que les réactions étaient une façon de se débarrasser de l'hystamine en surplus (que le corps ne gère pas). Je suis un brin sceptique.. ! Tu en penses quoi ? 

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 7 heures, Anne a dit :

@Nina  J'ai lu que les réactions étaient une façon de se débarrasser de l'hystamine en surplus (que le corps ne gère pas). Je suis un brin sceptique.. ! Tu en penses quoi ? 

En fait j'en sais rien mais ce serait pas bête… enfin je trouve cela intéressant. Merci Anne

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster

Participer à la discussion

Écris ton message maintenant et inscris-toi plus tard. Si tu as un compte, identifie-toi pour répondre avec ton profil.

Invité
Répondre

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   cliquer ici pour masquer la vidéo

×   Ton précèdent message a été restauré..   Vider l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Créer...