Aller au contenu
Forum-cetogene.com

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Anne

Effets du jeûne intermittent sur la santé

Date de publication

Dernière réponse

Réponses

Vues

2
1127

Contributeurs


À la une

À travers le temps, les effets de la restriction calorique de manière continue a montré des effets bénéfiques sur la santé, en particulier sur la longévité. Le jeûne étant une forme de restriction calorique, l’application de cette privation de nourriture de manière intermittente pourrait également avoir un effet sur la santé. Si les résultats sont assez significatifs chez les animaux, les travaux menés sur des humains ne sont pas encore suffisamment nombreux. En effet, davantage d’essais cliniques contrôlés et randomisés  sur le jeûne intermittent sont nécessaires pour établir l’efficacité du jeûne dans l’amélioration de la santé générale et la prévention et la gestion des maladies chroniques [1].

Selon certains chercheurs, le jeûne contribuerait non seulement à une meilleure gestion du poids, mais en diminuant la consommation de repas et collations, protègerait contre l’hypersécrétion de l’insuline et éventuellement contre la résistance à cette hormone. Toutefois, ces résultats bénéfiques sont également observés chez certains sujets qui suivent d’autres types de régimes restreints en énergie.

D’autre part, il ne faut pas négliger le fait qu’il existe des risques pour la santé si la restriction énergétique est trop sévère, que ce soit le jeûne intermittent ou n’importe quelle autre diète restrictive.

Il faut également considérer qu’une réduction de la prise énergétique peut déclencher une variété d’adaptations biologiques qui risquent de mener à une reprise du poids [7]. À cet égard, certains  professionnels de la nutrition soulèvent les risques potentiels d’hyperphagie. Entre autres, ils craignent que ce genre de pratique accentue une préoccupation excessive à l‘égard du poids et ainsi contribue au développement de troubles de l’alimentation plus sévères.

Article complet:

https://medecine.umontreal.ca/2017/11/08/leffet-jeune-intermittent-perte-de-poids-diabete/

Lien vers le commentaire

A quel point la restriction calorique ?

Regarde moi je suis en restriction calorique et je grossis ! A l'inverse je mange et je perds du poids.

Mon cerveau veut tout diriger, c'est un dictateur .... il ne laisse aucun autre organe s'exprimer ! L liberté d'expression est morte chez moi depuis très longtemps ;)

 

Lien vers le commentaire


  • À la une

    cetogene



×
×
  • Créer...