Aller au contenu
Forum-cetogene.com
Nina

Etudes cétogéniques

Date de publication

Dernière réponse

Réponses

Vues

3
303

Contributeurs


À la une

Hier soir j'ai regardé une table ronde avec 4 personnalités (coach) connues du monde de la diète keto .

Il y avait entre autres le coach US que je mentionne souvent et la coach US (dont  Sketo s'inspire), et puis deux autres un US et un NZ qui a été chercheur avant en physiologie clinique.

C'était intéressant car aucun n'a la même vision des choses sur les choses dans les détails, mais sur le fond oui. Chacun pratique un peu différemment et il semble qu'il y ait beaucoup de points fins sur lesquels les gens ne s'accordent pas forcément.

Le coach US est tout à fait ok avec les produits laitiers si on a pas de pb de santé spécifique (lactose/caséine) avec eux et les trois autres hommes. La femme est contre.

Les trois hommes disent que la quantité de cétones n'est pas déterminante, et la glycémie non plus tant qu'elle reste  pas haute tout le temps.. Les trois hommes  soulignent plutôt l'hypoglycémie cachée.. La coach US (et donc SK) au contraire- déclare que non c'est pas comme cela… c'est <4.4 mmmol/l et Cétones 1.8-3 mmol/l.

Un des gars indique que l'étude en continu des deux  Phinney & Volek montre que la plupart des gens en céto long terme ont des niveaux de cétones entre 0.5-1 mmol/l, et que donc se concentrer sur la zone 1.8-3mmol/l consiste à ignorer +80% de l'échantillon. (détails ci-dessous)

Les deux premières images indiquent a) les bornes de cétose nutritionnelle de Phinney, et b) le tableau des variations en fonction du taux de glucose moyen et des cétones moyennes sur un échantillon de personnes qui sont suivies par l'équipe au cours du temps. On voit que les taux moyens de glucose et de cétones sont dans des intervalles plutôt bas..  le 75 quantile signifie que 75% des personnes sont à 0.7 pour un taux de glucose moyen de 4.5 mmol/l,. Ce que cela signifie c'est qu'il peut bien y avoir des gens qui sont à disons 3 ou 4 mmol/l mais ils sont rares.

Pour les taux de glucose moyen plus élevé, le taux de cétones moyen semble plus élevé.

Le 3eme graphe montre la distribution sur l'échantillon en cohorte longue de Phinney… on voit également par la distribution que des valeurs de cétones hautes sont RARES; même le nombre de gens qui ne sont même pas en cétose nutritionnelle suivant Phinney est le plus grand. Ils sont pourtant diabétiques et pourtant leur glyqué s'améliore et leur besoin en insuline diminue...

 

Puis voici les résultats d'une étude par cohorte. 1 and et bientôt sort l'article sur 2 ans même cohorte.

Je vous join un fichier ci-joint, qui montre  les distributions dans le cadre d'une étude de cohorte de long terme d'un échantillon de gens diabétiques souvent supplémentés en insuline  pratiquant une diète cétogène sous la supervision du Dr Phinney (un médecin spécialiste de la diète cétogène)

Distribution des cétones dans l'échantillon (premier graphique) sur 10 semaines (=2 mois).

In spite of consuming a ketogenic diet under the supervision of Steve Phinney and the study team, most of the study participants did not achieve ketone levels that qualified as “nutritional ketosis” (I.e. BHB > 0.5 mmol/L).  In spite of this, their reduction in HbA1c was substantial. Many of the people on insulin were able to reduce or eliminate their insulin requirements.  They also lost a significant amount of weight.

(traduction: en dépit du fait qu'ils suivaient une diète cétogène sous la supervision de Steve Phinney et son équipe de recherche, la plupart des participants n'ont pas réussi à atteindre le stade de cétose nutritionnelle a savoir BHB>0.5 mmol/l. Pourtant et nonobstant, nous avons observé une réduction substantielle du HbA1C (glyqué). Un nombre de personnes qui étaient supplémentées en insuline a pu réduire la quantité de supplémentation, et ces personnes ont perdu pas mal de poids)

Ils passent ensuite à montrer le graphique de la répartition cétonique au bout de

Conclusion: il y a beaucoup de profiles différents et avoir des cétones basses est assez commun, avoir des cétones plus hautes naturellement est plus rare. C'est bon à savoir...

 

@AudreyLaBelette je pense que ces études vont t'intéresser dans la mesure où comme moi tu n'arrives pas à rentrer dans les bornes de la coach US(et Skéto)..

Dans ces études en moyenne (@Anne) on remarque une réduction en moyenne et pour la plus grande part de l'échantillon du taux de cétones moyennes. Clairement il y a des gens qui arrivent à être dans les bornes glyc à jeun et cétones à jeun de la coach US, mais c'est loin d'être la norme… et bcp de gens s'améliorent sans être dans ces bornes… apparemment.

 

Nutritional_ketosis - Copy.jpg

Echantillon_variabilité - Copy.jpg

Virta_Ketones_distribution - Copy.jpg

Average_one_year_ketosis - Copy.jpg

  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 3 heures, Nina a dit :

@AudreyLaBelette je pense que ces études vont t'intéresser dans la mesure où comme moi tu n'arrives pas à rentrer dans les bornes de la coach US(et Skéto)..

Carrément! 👌

Je ne me borne plus à vouloir des valeurs parfaites, je sais que je n'y arriverai pas et je ne veux pas me couper du monde et manger exclusivement des épinards et de la salade pour y arriver.

Merci pour la retranscription @Nina, ça fait du bien à lire. 

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster

Participer à la discussion

Écris ton message maintenant et inscris-toi plus tard. Si tu as un compte, identifie-toi pour répondre avec ton profil.

Invité
Répondre

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   cliquer ici pour masquer la vidéo

×   Ton précèdent message a été restauré..   Vider l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Qui est en ligne   0 membre, 0 anonyme, 20 invités (Afficher la liste complète)

    Aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne


×
×
  • Créer...