Aller au contenu
Forum-cetogene.com
Anne

Migraine

Date de publication

Dernière réponse

Réponses

Vues

3
141

Contributeurs


À la une

Plusieurs théories pourraient expliquer ce lien entre migraine et sommeil. Durant le sommeil profond, il y a un certain degré de rétention de gaz carbonique, puisque la respiration ralentit. Le CO2 est un vasodilatateur puissant des artères cérébrales. Il est donc possible que la vasodilatation survenant naturellement durant certains stades du sommeil induise des migraines. Par ailleurs, le sommeil est géré par plusieurs zones du tronc cérébral situées à proximité des noyaux responsables des crises migraineuses. Il est possible qu’une activité électrique plus importante de ces centres déclenche des crises.

La céphalée de tension, de loin le mal de tête le plus fréquent, est ressentie comme une tension locale au niveau de la boîte crânienne et est souvent reliée au stress ou à l’anxiété, au manque de sommeil, à la faim ou à l’abus d’alcool. 

  • Les femmes. Les céphalées de tension, sont ressenties le plus fréquemment chez les femmes et sont souvent reliés au cycle menstruel.

** Je vais tenter de découvrir le lien avec la Cétose. 

** Les hormones ? Prè-ménopause. A chaque sortie longue de Cétose mes règles déstabilisent voir jusqu'à arrêt. Au retour bien discipliné, elles se replacent. 

** Ma douleur n'est pas comme une migraine, du moins celle que j'ai eu des années durant et que le mode Cétogène a fait disparaître. Les cétones bloqueraient les concentrations élevées de glutamate dans le cerveau, un phénomène trouvé à la fois chez les migraineux et les épileptiques. Le glutamate, forme ionisée de l'acide glutamique, est le neurotransmetteur excitateur le plus important du système nerveux central. Son action est contrebalancée par les effets inhibiteurs du GABA dont il est d'ailleurs le précurseur principal.  Or, dans ce processus complexe, c’est le glutamate qui agit comme messager chimique (neurotransmetteur) entre les cellules et les neurones après un stimulus électrique

On a découvert que le glutamate a une relation directe avec le pancréas. Il module l’activité des cellules bêta pancréatiques pour favoriser la production d’insuline.

Cétogêne, plus je lis et plus je réalise combien j'étais a risque pour des Gros problèmes. 

Les analgésiques a dose forte ne me soulage pas. Testé officiellement ce matin. Le café régulier oui, partie. Donc, lien avec vaisseaux sanguins. 

https://www.lanutrition.fr/bien-dans-sa-sante/les-maladies/migraine-et-maux-de-tete/migraine-les-effets-benefiques-du-regime-cetogenehttps://www.lanutrition.fr/bien-dans-sa-sante/les-maladies/migraine-et-maux-de-tete/migraine-les-effets-benefiques-du-regime-cetogene

Screenshot_20200212-081121_Samsung Internet.jpg

Modifié par Anne
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster

Dans le cas de diabète, mais cela pourrait tout de même expliqué les maux de tête lorsque les électrolytes sont ok. 

Ces céphalées ont tendance à se produire suite à des fluctuations de la glycémie.

Ainsi, toute personne qui gère efficacement son diabète risque de moins éprouver des maux de tête.

Ces douleurs localisées au niveau de la boîte crânienne indiquent que les niveaux de sucre dans le sang sont trop élevés (hyperglycémie) ou trop bas (hypoglycémie).

Les spécialistes de cette maladie métabolique avancent que ces maux de tête consécutifs à des fluctuations de glycémie résultent de la production accrue d’adrénaline provoquant une compression des vaisseaux sanguins dans le cerveau.

A savoir ! L’adrénaline est une hormone naturellement sécrétée par la médullosurrénale (la partie centrale de la glande surrénale) en réponse à un besoin d’énergie pour faire face à l’épuisement ou à un état de stress. L’adrénaline entraîne : une accélération du rythme cardiaque, une augmentation de la vitesse de contraction du cœur, une hausse de la pression artérielle, une dilatation des bronches ainsi que des pupilles.

  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster

Je ne suis pas et n'ai jamais été inquiétée par un pré ou diabète mais j'avais énormément de céphalées, parfois durant des journées entières. Depuis la céto ce phénomène a complètement disparu.

J'ai sûrement eu quelques maux de têtes depuis (très rarement) mais toujours en lien avec d'autres manifestations (sinusite, rhino, état fébrile etc ...), plus du tout juste ces céphalées.

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster

Participer à la discussion

Écris ton message maintenant et inscris-toi plus tard. Si tu as un compte, identifie-toi pour répondre avec ton profil.

Invité
Répondre

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   cliquer ici pour masquer la vidéo

×   Ton précèdent message a été restauré..   Vider l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Créer...