Aller au contenu
Forum-cetogene.com

Date de publication

Dernière réponse

Réponses

Vues

7
105

Contributeurs


À la une

Bonjour à tous, 

Du haut de mes 31 ans, j'ai déjà fait un nombre incalculable de régimes, des régimes raisonnables suivis par des nutritionnistes mais aussi des privations sévères suivis... par moi-même. Toutefois, avec des effets yoyo, j'ai toujours plus ou moins réussi à stabiliser mon poids. Mais mon corps en a bavé! 

Mais depuis un an, rien ne va plus... j'ai des soudaines envies de sucre, un appétit d'ogre et les effets sur mon corps sont catastrophiques. J'ai pris 20 kg, je ne me reconnais plus et cela ne m’empêche pourtant pas de manger. J'ai l'impression d'être accro au sucre, je ne peux plus m'en passer. Le mot est peut-être exagéré mais cela est mon ressenti. 

Je souhaite changer et modifier les bases de mon alimentation actuelle: les glucides. Je suis vraiment débutante sur le sujet de l'alimentation cétogène, j'ai lu "Le grand livre de l'alimentation cétogène" de Ulrich et Nelly GENISSON et sur le principe, je comprends les grandes lignes. Mais, une fois, que je rentre dans le vif du sujet, rien ne va plus. J'ai calculé ma masse corporelle maigre pour ainsi déterminer mon besoin en protéine journalier mais ensuite je suis dans le flou total pour compter les macros. Bref, je suis une débutante en alimentation cétogène! 

Partager ce message


Lien à poster
Posté(e) (modifié)

Bonjour,

Le sucre peut être une vraie drogue effectivement.  Mais ce que vous décrivez mérite peut-être des examens médicaux non ? Cela paraît étrange que du jour au lendemain vous ayez cette frénésie et ces compulsions alimentaires. Ou alors vous vous êtes tellement restreinte avant que vous avez développé un trouble alimentaire. Mais dans tous les cas, vous devriez peut être quand même consulter et faire quelques analyses médicales pour vérifier que vous n'avez pas un déséquilibre hormonal qui expliquerait ce changement (thyroïde ou hormones féminines) ou encore un problème au niveau de votre glycémie.

Concernant votre question, vous avez du le lire dans les livres que vous citez : le principe de la diète cétogène (Keto diet) stricte consiste à consommer moins de 20 gr de glucides par jour. C'est à vous de choisir votre alimentation en lisant attentivement les étiquettes. Toutefois il est évident qu'il faut éviter les glucides à fort impact sur la glycémie comme les féculents, le sucre, etc. La plupart des fruits en font également partie. Seuls les fruits rouges de type framboises en contiennent très peu.

Pour les protéines, j'applique une règle simple afin de ne pas m'embrouiller dans les calculs :  environ 1g de protéine pour 1kg de poids. Je consomme donc pour ma part environ 65 gr de protéines par jour (un steak haché de 100 gr par exemple comporte 23 gr de protéines).

Enfin pour les lipides, je ne compte rien du tout. J'ajoute juste un peu de beurre sur tous mes plats à tous les repas et je veille à consommer de l'avocat, ou des olives, ou de la feta, ou du poisson gras deux fois par jour. A vous de voir quels aliments gras vous appréciez.

Pour le reste je mange comme avant mais je remplace les féculents par de la laitue ou des légumes verts.

Quant au sucre j'ai créé ou adapté des recettes que je fais sans sucre (avec stevia) et sans farine (J'ai une chaîne Youtube avec des recettes Keto si ça vous intéresse. Pain Keto par exemple : https://www.youtube.com/watch?v=ljeqKb7C9U4).

Rapidement, vous ferez tous ces ajustements de façon mécanique et automatique car vous aurez en tête la composition nutritionnelle de tous les aliments.

Le plus important de la diète cétogène :

- réduire les glucides à 20 gr par jour (20 gr de glucides nets = les glucides auxquels on soustrait les fibres)

- augmenter suffisamment les lipides

- consommez des ingrédients riches en potassium et salez bien vos plats : cela évitera la fatigue (par manque de minéraux car la diète cétogène est diurétique)

Bon courage en tout cas !

Modifié par French Lifestyle

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 1 heure, French Lifestyle a dit :

Ou alors vous vous êtes tellement restreinte avant que vous avez développé un trouble alimentaire

Si un changement dans ta vie, stress, émotions nouvelles ect... cette piste est très très probable. Une faim émotive. 

Rare la prise de poids provenant d'un problème de santé provient d'une faim physique augmentée. Le débalancement hormonale fait prendre du poids mais la faim n'est pas modifiée. 

Le sucre appel le sucre. Un pic de glycémie appel ensuite une envie de manger. Les hormones qui interpellent, pas l'estomac. Un cercle vicieux.

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 2 heures, Anne a dit :

Si un changement dans ta vie, stress, émotions nouvelles ect... cette piste est très très probable. Une faim émotive. 

Rare la prise de poids provenant d'un problème de santé provient d'une faim physique augmentée. Le débalancement hormonale fait prendre du poids mais la faim n'est pas modifiée. 

Le sucre appel le sucre. Un pic de glycémie appel ensuite une envie de manger. Les hormones qui interpellent, pas l'estomac. Un cercle vicieux.

En fait, pour les problèmes hormonaux, je connais une personne qui a les deux avec un pb de thyroïde : prise de poids et faim augmentée. Et c'est le cas aussi avec le SPM que beaucoup de femmes connaissent : prise de poids, irritabilité et faim augmentée. J'ai l'impression que nous ne sommes pas toutes égales face à tous ces problèmes et que ça peut varier d'une personne à une autre.

Mais vous avez sans doute raison, ça peut aussi être une faim émotive. Et effectivement le sucre est également vraiment addictif.

La diète cétogène peut être une bonne piste car elle régule les envies de sucre, la faim et la glycémie. C'est déjà ça.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Posté(e) (modifié)

Quand je mentionne la faim, je parle de satiété. Il faut une maladie qui affecte la digestion pour en modifier le travail ou la vidange. 😉 La faim sinon est alors émotive, hormonal etc... Le cerveau envoi la consigne de manger même avec un estomac comblé. Il est convaincu et convainquant notre cerveau. 😂 Le mien l'est de manière magistrale. J'en ai bien profité pendant une phase d'hyperthyroidie. 

Modifié par Anne

Partager ce message


Lien à poster

Bonjour, 

Je vous remercie pour vos réponses. Mon médecin a eu la même interrogation que vous et ma prise de sang n'a détecté aucun problème de thyroïde.

J'ai une faim émotive, comme vous dites, je mange sans faim ou une simple faim peut me faire manger bien plus que nécessaire. 

Une alimentation cétogène avec son pouvoir de satiété peut peu-être s'avérer utile pour mon "mal". Je continue mes lectures pour faire au mieux. 

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 10 heures, Camylle a dit :

J'ai une faim émotive, comme vous dites, je mange sans faim ou une simple faim peut me faire manger bien plus que nécessaire. 

Une alimentation cétogène avec son pouvoir de satiété peut peu-être s'avérer utile pour mon "mal". Je continue mes lectures pour faire au mieux. 

Bienvenu dans mon bateau. 😉 Une fois admis, il faut trouver quand et pourquoi. Ensuite reconnaître ces moments (émotions versus faim), agir autant que faire se peut. SE PARDONNER. La culpabilité, les privations etc... contreproductif et même pire. 

Cétogène m'a aidé énormément, mais il reste le travail sur soi que Cétogène ne peut faire. 

Je te souhaite un chemin pas trop caillouteux. 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster

Participer à la discussion

Écris ton message maintenant et inscris-toi plus tard. Si tu as un compte, identifie-toi pour répondre avec ton profil.

Invité
Répondre

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   cliquer ici pour masquer la vidéo

×   Ton précèdent message a été restauré..   Vider l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Créer...