Aller au contenu
Forum-cetogene.com

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Keto Jim

Aspartame : le faux sucre qui fait grossir ?

Date de publication

Dernière réponse

Réponses

Vues

10
1373

Contributeurs


À la une

Les aliments présentés comme "allégés" ou "sans sucre" sont souvent synonymes de prise de poids, comme l'explique une récente étude suisse.

"Sans sucre" : voilà l'argument marketing favori des marques de soda. Très appréciées des consommateurs désireux de perdre du poids, les boissons "sans sucre" et "sans calories" sont en réalité loin d'être efficaces. Plus diététiques en apparence, ces sodas contiennent des édulcorants comme le sucralose ou l'aspartame. Selon une étude suisse, ces substances favoriseraient l'obésité.

Le piège du "sans calories"

Pour maigrir, Maguy a remplacé les sodas traditionnels par leur version allégée. Mais en quelques mois, sa consommation a triplé : huit cannettes par jour, et même la nuit. Cette consommation l'empêche de maigrir, car les édulcorants agissent sur son cerveau. Dans le cas d'un soda classique, le cerveau déclenche une réaction, le circuit de la récompense. Des neurorécepteurs détectent le sucre et en redemandent jusqu'à ce que les calories apportent la sensation de satiété et stoppe l'envie de sucre. Dans le cas des sodas allégés, l'absence de calories empêche la satiété et multiplie l'envie de sucre. On mange alors davantage.

Source

Lien vers le commentaire

J'ai une maman de mon service qui travaille auprès des diabétiques (très très compétente). Elle est très informée sur les effets des substituts du sucre. Il faut vraiment modérer ça. Le cerveau réagirait et agirait au goût du sucre... même si sans effet supposé sur la glycémie. Il enverrait les mêmes signaux au corps mais sans en avoir reçu de sucre. Elle considère quasi pire ceux-ci. Elle se méfie du Stevia pour cette raison. 

Lien vers le commentaire

Voilà, je suis toute dégoutée.

J'ai fait dimanche, une crème glacée à la stévia (4 portions), un régal dimanche. J'en ai remangé lundi, pas de soucis. Et hier j'en revais, je ne voulais pas le manger et j'ai craqué, j'ai mangé les deux dernières parts. C'est même pas craquer... c'est pire qu'un loup-garou sur sa proie. Je ne l'ai même pas laissé ramollir un peu ; dure comme de la pierre j'ai tapé avec le couteau dans le plat pour décoller les morceaux, un calvaire pour mon plat en verre et pour cette pauvre glace. Bref, grande satisfaction sur le coup.

Cette nuit pour le boulot, je me sens toute molle et j'ai les petits yeux qui piquent (rouges explosés) ; les collègues me trouvent pas bien. Je me sens nerveuse, agressive et j'ai envie de dormir (paradoxe quand tu nous tiens). Mes idées sont à nouveau négatives. Je me sentais tellement bien ces deux dernières semaines ; zen et capable de tout gérer.  >:(

Voilà, donc quand je rentre chez moi tout à l'heure, la stévia à la poubelle, et je continue mes plaisirs salés tranquillement.  :x 

Voilà ma mésaventure du jour.

En fait : un sucre est un sucre...

Lien vers le commentaire

Il faut avoir bcp de contrôle avec tout ce qui goûte sucré. Et les premiers mois vaut mieux les tenir loin. 

C'est avec le pain que j'ai cette fragilité. D'ou mon coup de coeur pour le mugbread. Pain M.O. Une portion à la fois et j'utilise mes farines de légumes. 

Lien vers le commentaire

Oui, c'est réellement une fragilité. Au moins je sais à quoi m'en tenir désormais.

J'évite aussi de reprendre l'habitude du pain ; le pain micro-onde a l'avantage de ne pas ressembler au pain. Il ne m'attire pas, et c'est le but.

Lien vers le commentaire

Après recherche, les allergies à la stevia sont pas un mythe, j'ai mon oeil droit rouge (conjonctivite allergique). Et mon manque de tonus n'est pas qu'une impression.

J'ai eue le nez qui coulait hier après midi. J'avais aussi des démangeaisons sur ma joue gauche, depuis hier matin au travail, et des auréoles violettes s'était formées (je n'avais jamais eue d'acnée rosacée). Des symptomes auxquels je ne prête pas attention en général... Oui, mais voilà, je fais attention à moi maintenant.

Citation

Précautions

Potentiellement toxique? Les Japonais estiment avoir démontré l’innocuité du stévia et de l’extrait standardisé en stéviosides18. Cela a permis à ce pays et à plusieurs autres en Asie et en Amérique du Sud d’autoriser son emploi comme additif alimentaire. Le stévia et les extraits standardisés en stéviosides sont employés depuis environ 30 ans dans ces régions du monde. Cependant, certains pays, dont le Canada, ne l’ont pas encore autorisé.

La raison le plus souvent invoquée pour justifier cette prudence est que les stéviosides pourraient avoir un impact négatif sur la reproduction humaine. Selon une source ethnobotanique paraguayenne, le stévia serait en effet considéré, à fortes doses, comme une plante abortive19,20. Un potentiel effet cancérigène inquiète également les autorités de santé. Après avoir analysé attentivement l’ensemble des données sur ces questions, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a conclu, en 2006, que les stéviosides n’ont pas d’effets négatifs sur la reproduction et ne sont pas cancérigènes21.

La dose journalière sécuritaire fixée par Santé Canada, dans le cadre de la réglementation des produits de santé naturels, est semblable à celle fixée ailleurs dans le monde, soit 10 mg de stéviosides par kilogramme de poids corporel. Cela correspond à 700 mg par jour pour un adulte de 70 kg. Pour les personnes consommant des feuilles de stévia en poudre, cela équivaut à un maximum de 50 mg/kg, soit 3 500 mg pour un adulte de 70 kg3.

https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=stevia_ps

0,7 g par personne/jour... qui mange cela dans la population ? Les addictes aux édulcorants le font-ils ? Qui leur dit ? GRRR je suis fachée.

Lien vers le commentaire

Intéressant ! Il m'arrive (2 - 3 fois par semaine maxi) de m'autoriser une mini-canette (15cL) de coca zéro. En général c'est ce que je prends pour accompagner les autres quand il y a du monde à la maison pour boire l'apéritif, pour éviter de prendre de l'alcool. 

Je n'ai pas remarqué d'envie particulière de sucre à la suite de ça, au contraire, depuis que je suis en diète céto, j'ai même tendance à les trouver "trop sucrées", sans doute parce que je perds un peu l'habitude du goût du sucre. A l'issue de ça je n'ai pas l'impression de manger plus, vu que je rentre mes repas à l'avance dans FatSecret, je mange ce que j'ai prévu et ça s'arrête là.

Par contre la prochaine fois je testerai quand même ma glycémie avant et après, par simple curiosité. Etant donné que j'ai du mal à la faire baisser et que je n'ai pas d'explication hormis un potentiel pré-diabète, je me demande si ça ne pourrait pas être une piste. 

Pour tester, il faut que je teste ma glycémie à jeun, puis je bois la canette et je re-teste 30 min après, c'est bien ça ?

Lien vers le commentaire

Effectivement, les substituts causent une hausse de glycémie pour certaines personnes (celles qui en consomme rarement principalement). Cependant la Stevia ne fait pas partie de cette classe. L'aspartane la pire de tous. Ils ne refont pas d'études car elle mettrait en danger la santé des gens et c'est interdit si c'est une possibilité largement connu.  Des problèmes d'intestins ont été décris comme effet secondaire lorsque consommé en grande quantité.

Pour les allergies, c'est comme tout autres aliments.  Certains personnes en font plus et en début de Céto... des allergies c'est possible mais elle passeront. 

Lien vers le commentaire


  • Qui est en ligne   0 membre, 0 anonyme, 6 invités (Afficher la liste complète)

    Aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne

  • À la une

    cetogene



×
×
  • Créer...