Aller au contenu
Forum-cetogene.com

Date de publication

Dernière réponse

Réponses

Vues

11
323

Contributeurs


À la une

Hello,

Je ne suis pas venue sur le forum depuis mon inscription, j'ai complètement perdu le fil ces derniers temps. 
Grosse fatigue chronique (je respecte mes macros, je me supplémente pour ce qui est des électrolytes etc.) qui s'est amplifiée avec la diète cétogène malgré une amélioration notable de mes autres symptômes de mes MAI (Lupus, Sclérodermie, polyarthrite rhumatoïde + raynaud). 
 

Je vous mets ci-dessous le tableau de compilation que je me suis fait pour suivre ma glycémie et cétonémie.  J'ai commencé à prendre mes valeurs plus régulièrement qu'à la fin février.
J'ai mis un code couleur pour relever les valeurs glycémie trop basses (souvent en lien avec jeune intermittent ou un peu plus long que je ne supporte pas du tout) et pour les cétonémies trop basses (rouge) ou en dessous des valeurs "optimales" (auxquelles je crois de moins en moins hormis pour traiter des maladies neurologiques). 

5ab2966e9956a_Capturedcran2018-03-2113_10_18.png.d1dc9441d89d6a65bf57f70fbe6a5c09.png
La semaine dernière j'ai souhaité augmenté mes glucides pour être borderline ceto et améliorer l'utilisation de ma médication pour ma thyroïde (je n'ai plus de thyroïde et la diète low carb semble avoir un impact sur la métabolisation des T4 en T3 du moins pendant un moment, dans lequel je semble être vu mes symptômes d'hypothyroïdie).
Ça a été un échec dans le sens où j'ai mangé principalement de la pomme de terre pour augmenter mes glucides (sorties resto j'en ai profité) donc pas la bonne stratégie.

Bilan du premier mois de céto : impeccable, pas d'effets secondaires, fatiguée mais fonctionnelle, diminution des douleurs articulaires, maux de tête etc.
Bilan du deuxième mois : digestion difficile, nausées et autres perturbations du transit qui ne m'étaient pas arrivées auparavant (sûrement un bon candida latent perturbé par l'arrêt du sucre que je prenais sous diverses formes dans les derniers mois)

Je suis presqu'à la fin de mon troisième mois, ça semble s'améliorer au niveau de mes intestins (je sais que ça sera long car j'ai une perméabilité intestinale avec tous les beaux traitements reçus et une alimentation chaotique par intermittence) et j'espère commencer le 4ème avec un début d'efficacité par rapport à la fatigue.

Hâte de retrouver un niveau d'énergie fonctionnel :)

Voilà voilà ! J'essaierai d'être plus assidue et venir vous faire un petit coucou plus souvent !

Bonne journée / soirée 

Zaza*

Modifié par NewBodyKnows
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster

Salut !! et bienvenue ;)

J'ai aussi un tableau comme ça :D  par contre je note les heures de prises et aussi des commentaires pour analyser et comprendre

DATE GLYCÉMIE 3,3 - 4,4 KETONE 1,5 - 3 Commentaires Sommeil
         
21/3/2018 21:00     Fin repas : 2 petits avocats / 5cl vinaigre de coco / 1 carré de chocolat noir / 5 olives kalamata / noix pili / soupe 250 ml / huile de coco / beurre / chou de bruxelles / épinard / chou shanghai / noix de Saint Jacques / épices / psyllium / 30 g de kimchi / 1 thé citron  
21/3/2018 19:04 4.3   2h après entraînement  
21/3/2018 18:19 4.5   1h30 après entraînement  
21/3/2018 17:19 4.5   30 min après entraînement - petite sardine à midi - mercredi boulot radio matin tranquille  
21/3/2018 08:15        
21/3/2018 05:35 3.9   Au lever : petit-déjeuner 3 jaunes oeufs / huile de coco / curcuma / cannelle / piment 7h30

 

À ce sujet, j'ai fais 3 semaines de jeune intermittent pour perdre un peu de gras et le bilan .... ça ne fonctionne pas sur moi ! 

Le soir je n'avais pas faim mais faut bien manger un moment.. et dès que je commençais à manger j'avais vraiment très faim et je mangeais pour 2.

Finalement je n'ai pas perdu 1 g pendant ces 3 semaines ! J'ai même pris 0,5 kilo.

J'ai arrêté et maintenant le matin je mange 3 jaunes d'oeufs, le midi une boite de sardine à l'huile et le soir.. je mange le gros de mes calories mais sans excès. Je n'ai plus cette faim presque incontrôlable. Donc vraiment le jeune intermittent ce n'est pas pour moi. Mon corps doit percevoir un stress sachant que je suis loin d'être gros.

Donc si tu sens que ça va mal, essaie d'arrêter le jeune intermittent. Surtout éviter de prendre trop de glucides :) à la place ajoute des bons lipides ;) 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster

Salut, 

oui, c'est une capture d'écran que d'une partie de mon tableau, j'inscris en commentaire également les heures de prises et infos en lien (exemple : resto la veille, etc.) ainsi que mon poids (je fais même des graphes pour faire certaines corrélations mais je ne le dirais pas fort).


J'ai un journal de bord également où je note plus d'infos : ce que je mange (pas en termes de quantité mais le type de légumes, de composition etc.), ce que je prends en compléments (électrolytes), comment je me sens à différents niveaux et les éléments clés de ma journée.

Effectivement, la piste du jeune intermittent j'y ai pensé, merci de me la rappeler :D je n'ai pas faim le soir mais ai prévu de reprendre un petit repas (des petits poissons pour moi le soir)

Pas de problème de faim quand je jeûne (intermittent ou un petit peu plus long), de ce côté là ça va à part lors de ma période des règles (lien sûrement hormonal).

Je vais tester à nouveau 3 repas par jour et voir si ça m'aide un peu. 

Pour les glucides, c'est surtout pour le lien very low carb et le fait que les T4 ne sont pas métabolisés. Sinon je suis toujours sous les 20g voir moins parfois. 
Disons que manger des pommes de terres n'était pas la meilleure idée mais ça reste une exception haha et j'étais à moins de 100g de glucides (heureusement sinon je pense que je n'aurais pas apprécié le retour en cétose)

Je ferai un petit suivi hebdo avec l'ajout des 3 repas (qui se composent souvent des mêmes bases : matin gras avec salade de feuillus verts le matin avec bon gras et un peu de protéines, midi dense avec plus  de protéines, accompagnées de légumes et bon gras et le soir quand je mangeais, c'était petits poissons pour les oméga 3 et légumes ).

J'essaie (quand je n'oublie pas) de manger des abats 240g environ et du foie de morue également chaque semaine.

Je vous tiens au courant, 

Bonne soirée à tous

Partager ce message


Lien à poster

Hello,

Je recommence à zéro après un mois de sorties de route plus ou moins très importantes, la prise de 4kg et le retour de douleurs articulaires.

J'ai abandonné mon journal de bord papier où je notais ce que je mangeais, ce que je ressentais au niveau physique (douleurs, fatigues, transit ^^ même si c'est pas glamour), mental (brain fog, fatigue etc.), bref j'ai dérapé méchamment au pays des gluglu (glucides & gluten) et des produits laitiers qui ne sont définitivement pas mes amis même si je les adore.

Bref, je vais vous poster (sans fréquence établie mais j'espère une fois semaine) des photos de ce que je mange à défaut de mettre mes infos glycémie & cétonémie (plus de bandelettes en ce moment).

Hier soir, je me suis fait des muffins au four (200˚C pendant 20 minutes) en utilisant ma base de muffins sans gluten sans lactose (https://zazahellphi.wordpress.com/2017/07/21/20170721-muffins-sans-gluten-sans-lactose-aux-framboises-ou-au-chocolat/) en ajoutant 10-15g de farine d'amandes, du cacao amer, de l'erythritol et de la noix de coco râpée). J'ai oublié la poudre à pâte et ça a donné un muffin assez dense mais assez bon qui change un peu :)

Je me suis fait également 2 petites omelettes en version salée (basilic, persil et ail) et sucrée (erythritol et noix de coco) avec des fruits rouges (dont je vais diminuer la consommation à partir d'aujourd'hui :P

Bon mercredi 

muffin choco coco framboise.jpg

IMG_8272.JPG

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster

A l'œil rapide.... il me semble que c'est bcp de glucides en seul repas... ? Si j'entretenais le gout du sucre ou si je mangeais ce qui ressemblais à mes aliments favoris, les dérapages étaient plus fréquents la première année. Je suis plus forte maintenant. Les dérapages m'ont construit je crois. Plus convaincu céto, plus forte et plus de connaissances à tout les niveau.

P.-S. Cela m'a pris 2 ans pour être ou j'en suis... alors je ne te jugerai surtout pas. Ce n'est pas facile de changer autant d'habitudes et croyances en un seul coup. Reviens sur le forum souvent, cela pourrait t'aider (support).

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
il y a 15 minutes, Anne a dit :

A l'œil rapide.... il me semble que c'est bcp de glucides en seul repas... ? Si j'entretenais le gout du sucre ou si je mangeais ce qui ressemblais à mes aliments favoris, les dérapages étaient plus fréquents la première année. Je suis plus forte maintenant. Les dérapages m'ont construit je crois. Plus convaincu céto, plus forte et plus de connaissances à tout les niveau.

P.-S. Cela m'a pris 2 ans pour être ou j'en suis... alors je ne te jugerai surtout pas. Ce n'est pas facile de changer autant d'habitudes et croyances en un seul coup. Reviens sur le forum souvent, cela pourrait t'aider (support).

Oui tu as parfaitement résumé :) j'ai commencé sans édulcorant, faux-pain, produit laitier, noix, etc. et ça allait très bien mais depuis des sorties au resto où j'ai dérapé, j'ai recommencé à faire beaucoup plus de préparations Faux-pains, faux-cakes ou plus communément appelés SWYPO (sex with your pants on 🤣) dans le monde Whole30.
Je vais revenir à des recettes de base histoire de développer ma force mentale et me sevrer du goût sucré.

Merci pour ton support, je vais profiter du forum pour maintenir le cap !


Aujourd'hui, je suis revenue à mon petit-déjeuner paleo : feuillus verts (salade de kale et bébé laitues), protéine (oeufs) & bouillon d'os maison 😊

Modifié par NewBodyKnows
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster

C'est en faisant des erreurs qu'on apprends et c'est en tombant qu'on apprend à se relever 🙂

Si on faisait toujours bien les choses, comment pourrait-on vraiment apprécier les réussites ?

Personnellement j'ai eu une période 2 semaines de glycémie borderline (avant mes vacances) et le fait d'avoir connu ça me permet d'autant plus de savourer ma réussite/cette remontée.

Sur ces belles paroles 🤣, je te souhaite cette même réussite !

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 2 heures, Keto Jim a dit :

C'est en faisant des erreurs qu'on apprends et c'est en tombant qu'on apprend à se relever 🙂

Si on faisait toujours bien les choses, comment pourrait-on vraiment apprécier les réussites ?

Personnellement j'ai eu une période 2 semaines de glycémie borderline (avant mes vacances) et le fait d'avoir connu ça me permet d'autant plus de savourer ma réussite/cette remontée.

Sur ces belles paroles 🤣, je te souhaite cette même réussite !

Wowwww Jimmy... tu as trouvé les bons mots. ! :x

  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster

Hello,

Merci pour vos bons mots :x

J'ai encore du mal à revenir en céto, je reste low carb mais pas encore en cétose (une tartine de pain sans gluten un jour, une petite portion de nouilles de riz un autre jour, un peu trop de noix par ci, un peu de fromage par là, et on arrive à 50-100g de glucides la journée). 


La bonne nouvelle, c'est que j'ai perdu un des 4 kilos qui s'étaient invités en avril. 

Un jour à la fois comme on dit 🙃

Je vois bien combien il est difficile de revenir, ce sera un bon reminder à l'avenir pour ne pas sortir de cétose 😈
 

Je vais aller m'acheter des bandelettes cette fin de semaine histoire d'avoir une meilleure idée de ma cétonémie et glycémie.

Bonne semaine à vous :) 

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster

Je fonctionne aussi un peu comme ça, avec des "reminder". Sans savoir pourquoi, avant de faire la céto, il y avait des périodes où je craquait complètement niveau bouffe, limite crise de boulimie. Ces épisodes m'aide finalement à ne pas recommencer car j'en garde de mauvais souvenir, de l'écœurement, etc.

Je me dis qu'il est plus facile de ne pas commencer .. que de s'arrêter.. 

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 6 heures, Keto Jim a dit :

Je fonctionne aussi un peu comme ça, avec des "reminder". Sans savoir pourquoi, avant de faire la céto, il y avait des périodes où je craquait complètement niveau bouffe, limite crise de boulimie. Ces épisodes m'aide finalement à ne pas recommencer car j'en garde de mauvais souvenir, de l'écœurement, etc.

Je me dis qu'il est plus facile de ne pas commencer .. que de s'arrêter.. 

Ouep ! Plus facile de résister que de s'arrêter !

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster

Créer un compte ou se connecter pour participer

 

Créer un compte

Crée un compte sur notre communauté. C’est facile !

Inscription

Se connecter

Tu as déjà un compte ? Connecte-toi ici.

Connexion


×