Aller au contenu
Forum-cetogene.com
Alex tomalu

Comment augmenter le gras et baisser les protéines ?

Date de publication

Dernière réponse

Réponses

Vues

6
606

Contributeurs


À la une

il y a une heure, sophie a dit :

Moi aussi... 

Tout ce qui est gras ( poulet-poisson-bacon- fromageeeeeeee... ) est full protéine... cé pas des farces, j'ai plus de misère à gérer mes protéine que mes glucides ! 

J'ai hâte de voir les réponses ! 

🙂 

Il faut éviter le fromage et le bacon quand nos protéines sont trop élevées. Ces derniers font grimper beaucoup trop les gr. Je dois également me faire violence avec les protéines. Miumm ! Pour les lipides j'ai aussi un problème. Les abaisser est hyper difficile.. 🤪. 200 gr ce n'est plus un défi. Trop c'est comme pas assez 😅

Lien vers le commentaire

Ca fait 1 an que je fais cétogène. Au début j'avais également peur des protéines, car je pensais, à tort ou à raison, que cela freinait ma céto-adaptation. J'ai testé avec le lecteur de glycémie, et une consommation importante de protéine entraînait une baisse de la cétonémie. Dans l'alimentation, pour avoir beaucoup de gras sans forcément beaucoup de protéines, j'ai alors adopté la méthode suivante: plats centrés sur une grande part de légumes faibles en glucides, et verser différentes sources de gras sur ces légumes (gras de canard, beurre, huile d'olive, huile d'avocat, huile de noix de coco, ...). Je ne prenais pas plus de 25g de protéines par repas.

Quelque mois plus tard, j'ai été amené ponctuellement à augmenter mes protéines et je n'ai pas constaté de changement au niveau de la cétonémie.
Aujourd'hui, j'ai des prises alimentaires à 50g de protéines facilement. Je privilégie le gras animal. Je ne pense pas qu'il faille psychoter sur les protéines. La néoglucogénèse est "demand-driven", finalement. Les protéines sont essentielles pour la régénération du corps, tissu musculaire, osseux, cheveux, etc.

Lien vers le commentaire
il y a 24 minutes, olivier a dit :

Ca fait 1 an que je fais cétogène. Au début j'avais également peur des protéines, car je pensais, à tort ou à raison, que cela freinait ma céto-adaptation. J'ai testé avec le lecteur de glycémie, et une consommation importante de protéine entraînait une baisse de la cétonémie. Dans l'alimentation, pour avoir beaucoup de gras sans forcément beaucoup de protéines, j'ai alors adopté la méthode suivante: plats centrés sur une grande part de légumes faibles en glucides, et verser différentes sources de gras sur ces légumes (gras de canard, beurre, huile d'olive, huile d'avocat, huile de noix de coco, ...). Je ne prenais pas plus de 25g de protéines par repas.

Quelque mois plus tard, j'ai été amené ponctuellement à augmenter mes protéines et je n'ai pas constaté de changement au niveau de la cétonémie.
Aujourd'hui, j'ai des prises alimentaires à 50g de protéines facilement. Je privilégie le gras animal. Je ne pense pas qu'il faille psychoter sur les protéines. La néoglucogénèse est "demand-driven", finalement. Les protéines sont essentielles pour la régénération du corps, tissu musculaire, osseux, cheveux, etc.

Inutile au delà des besoins les protéines... elles se terminent en glucose. Tu as la chance de tolérer plus de glucoses sous toutes ses formes et provenance 😍 Pas mon cas. 

Modifié par Anne
Lien vers le commentaire

Participer à la discussion

Écris ton message maintenant et inscris-toi plus tard. Si tu as un compte, identifie-toi pour répondre avec ton profil.

Invité
Répondre

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   cliquer ici pour masquer la vidéo

×   Ton précèdent message a été restauré..   Vider l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Qui est en ligne   0 membre, 0 anonyme, 3 invités (Afficher la liste complète)

    • Aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne
  • À la une

    cetogene



×
×
  • Créer...