Aller au contenu
Forum-cetogene.com

Date de publication

Dernière réponse

Réponses

Vues

10
463

Contributeurs


À la une

Bonjour à tous, 

Je suis Nouvelle en ceto et pas encore ceto adaptée. Je découvre la diète et essaye de la suivre du mieux possible. Alors que je commence à comprendre ce dont j'aurai besoin en quantités de macros,  j'ai fait mes courses en conséquence. Mais voilà que je viens de recevoir une invitation à dîner chez des amis, et que je vais moi même recevoir des amis. Du coup, alors que je suis hyper motivée je me dis que je risque de tout fiche en l'air avec ces 2 dîners

Je ne pourrai pas faire comprendre à mes amis que je ne peux pas boire d'alcool ( même un verre) et ils le prendraient mal si je faisait la fine bouche devant leur plat, qu'ils auront mis du coeur à cuisiner.

Est ce que un repas va ruiner tous mes efforts?

Que me conseillez vous? Pour info, ces repas sont prévus dans 2 semaines 1/2.

Merci pour vos témoignages.

Partager ce message


Lien à poster

Déjà pour les dîners où tu vas recevoir, ne t'inquiète pas. Tu peux préparer des plats cétogènes pour tout le monde et tu verras que beaucoup de plats ne font pas du tout "régime" et sont très bons. J'ai acheté ce livre qui m'a agréablement surprise par les recettes qui sont simples, délicieuses, et faciles à faire au quotidien. Par contre attention pour les recettes sucrées qui le sont vraiment très peu (l'auteur prévient d'ailleurs à ce sujet au début) donc si tu débutes et que tu n'as pas l'habitude du non-sucré, ou si c'est pour des plats à partager avec d'autres personnes, n'hésite pas à ajouter davantage de stévia pour sucrer les recettes. Tu trouveras aussi des recettes sympas sur ce forum

Au resto, ça va aussi, j'en ai fait les frais vendredi soir quand mon copain m'a invitée alors que j'avais à peine commencé depuis 2 jours. Je n'ai pas voulu refuser et au final ça s'est bien passé, du moment que tu sais ce qui est interdit (féculents, pain, pommes de terre, légumineuses) et que tu fais l'impasse sur le dessert (au profit, par exemple, d'un fromage blanc à la crème non sucré ou salé avec des herbes c'est très bon aussi) tout se passe bien. Il est rare qu'il n'y ait pas à la carte un poisson avec une sauce à la crème et des légumes verts. Chez nous en Bourgogne on a les escargots c'est le top, plein de beurre ^^ Confit de canard ça le fait aussi, c'est ce que j'ai mangé vendredi.

Et pour les repas invités chez des amis, là par contre je sèche. Pour moi aussi je sais d'ores et déjà que ce sera dur, car j'ai toujours mangé de tout, et je ne m'imagine pas du tout bouder un plat préparé par la personne qui m'invite. J'essaierai de privilégier ce qui est cétogène, et limiter au max ce qui ne l'est pas. éventuellement dire que je n'ai plus faim si le dessert est un truc simple et tout fait genre une glace, et que la maitresse de maison ne s'est pas donné de mal pour le faire. A terme, si cette diète a des effets visible sur mon poids et mon bien-être, alors j'en parlerai avec mes proches pour qu'ils essaient si possible de s'adapter à mes contraintes, ou à défaut comprennent que je ne mange pas de tout, mais pour le moment seul mon copain est au courant, parce qu'il partage ma vie et se faisait du souci concernant mon rapport à l'alimentation, donc le seul fait de me voir manger copieusement à chaque repas la même chose que lui semble déjà le rassurer. Et il me comprend et respecte mes choix même quand il doute ou n'est pas toujours de mon avis, donc je sais que je peux tout lui dire, ça m'aide beaucoup.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster

Malheureusement un repas peut effectivement faire perdre de gros efforts. Certaines personnes arrivent à le faire mais ce n'est pas donné à tous. Si tu avais un problème avec les glutens ou encore un diabète, tes amis seraient heureux de cuisiner différemment pour toi, sinon de te laisser apporter ton repas. Ce n'est pas facile à faire passer, mais ça s'améliorera.  Moi j'ai répété souvent combien je me sentais mal physiquement après avoir consommé des aliments qui ne me convenaient pas. J'ai pu le prouver avec l'enflure qui en résulte. J'ai des valises sous les yeux le matin et mes chaussures ne me font plus. Maintenant ils acceptent presque tous. J'aime mieux apporter mes plats que faire cuisiner, ils acceptent mal d'ajouter bcp bcp de gras. Traine ta vinaigrette. :)

Partager ce message


Lien à poster

Ok, merci.

Ça sera difficile je pense, mais je verrai bien. Par contre, je sais que je ne serai plus en cetose après ces dîners, mais pensez vous que cela va me faire prendre du poids d'un coup. ?

Je vous raconterai 

 

Partager ce message


Lien à poster

Tu peux aussi apporter uniquement ton légume (par exemple beurrée de chou- recette dans sections recettes) et manger la viande que tes amis auront préparée. C'est ce que je fais quand je vais rendre visite à mes parents. 

Je mange cetogene depuis seulement 4 mois et un écart (en protéines surtout) me fais immanquablement prendre du poids et augmenter ma glycémie 😕

Modifié par Julia
  • Triste 1

Partager ce message


Lien à poster

C'est triste mais malheureusement ca fait reculer. Je peux dépasser largement le 200 gr de lipides sans grande surprise...  j'en suis encore étonné à chaque fois.  Mais protéines et glucides, l'effet est négatifs pour plusieurs jours.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster

Je ne mange pas qqchose que je ne veux pas, ça a toujours été comme ça , et j'accepte sans souci que qq'un ne mange pas un plat que j'ai préparé ou qu'il me demande de préparer un truc adapté à sa diète. Pour moi, c'est le moment qu'on passe ensemble qui compte et tant pis si une personne le prend mal. J'ai déjà essayé d'aller contre mes choix alimentaires pour éviter les pbs et finalement ça s'est mal passé , moi je me sentais mal et l'hôte trouvait que ce n'était pas assez. Après je fais cette diète pour des raisons thérapeutiques ,ce serait comme dire à un diabètique " si tu mangeras des macarons parce que je les ai fait" ou à une personne allergique au gluten " ça ne se fait pas de refuser de la pizza, du pain, je l'ai acheté"

Partager ce message


Lien à poster

Opinions très personnels !!

Pour bcp de gens, c'est la quantité de lipides que l'ont consomme qui les inquiète. Ce n'est pas tjrs malveillant, parfois même ce sont des intentions contraires. On se bat contre une société qui a un demi siècle d'apprentissage de la peur du gras. Ce n'est pas facile de les convaincre du jour au lendemain des bienfaits. D'ailleurs combien d'entre nous avons eu peine a consommer le 200 gr de lipides par crainte !! :P Combien de nous n'avons pas voulu abaisser nos protéines et parfois même le contraire au bénéfice des lipides !!:D Patiente avec notre entourage bienveillant ! Pour ceux qui s'opposent pour de mauvaises raisons... et bien tant pis. Souvent ils ont une santé défaillante ou un surplus de poids important... je dirais un petit brin de jalousie face à notre réussite cachée derrière tous cela. J'aurais de parfaits exemples... mais je vais les taire... je ne perd pas espoir de les voir adopter notre hygiène de vie et se joindre à nous un jour.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster

Tout à fait d'accord avec ces opinions. Pour parfait exemple je suis intolerente au gluten depuis de nombreuses années, et suite à une coelioscopie ce problème à été médicalement diagnostiqué. Pourtant à chaque fois que je vais dans ma famille, ils cuisinent des plats à base de gluten. J'ai beau le leur rappeler mais ils pensent tous que c'est une nouvelle mode et que après tout je n'ai qu'à manger comme tout le monde, que c'est mal poli de trier sa nourriture

Idem pour la viande, les vieilles idées persistent. Depuis des générations on explique aux enfants qu'il faut de la viande à chaque repas sous peine de carences. Certe cela était vrai après guerre, la population était carencee et il fallait de la viande, mais cela n'est plus d'actualité et pourtant de génération en génération le message persiste.

Pour de nombreuses personnes, la politesse commence par finir son assiette et ne pas refuser ce que l'on sert. Manger de tout, même en petite quantité, voilà ce que nous entendons depuis des décennies. On estime qu'en quantité raisonnable, rien ne fait de mal à notre corps. Au contraire ce serait parce que l'on bannit certains aliments, comme le sucre ou le gluten par exemple que notre corps est déréglé. 

Bref, vaste sujet,....et en France, la nourriture est tellement sacrée que le fait de refuser un plat apparaît souvent comme une offense. 

Évidemment j'essaie de mon côté et auprès de mes enfants de changer cet état d'esprit mais le combat est difficile.

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster

Je ne sais lequel des choix de réaction est le plus approprié. Ils conviennent tous.  Merci ! Troublé ! Triste ! heureux parce que j'aime ce que tu racontes car tu veux changer les choses.

Partager ce message


Lien à poster

Participer à la discussion

Écris ton message maintenant et inscris-toi plus tard. Si tu as un compte, identifie-toi pour répondre avec ton profil.

Invité
Répondre

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   cliquer ici pour masquer la vidéo

×   Ton précèdent message a été restauré..   Vider l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Créer...