Aller au contenu
Forum-cetogene.com

Date de publication

Dernière réponse

Réponses

Vues

21
314

Contributeurs


À la une

Allo, comme je pense avoir franchi un cap, et que mon appétit s'est bien calmé depuis 2 jours, je diminue naturellement la quantité de matière grasse/ jour. 

Pour rester dans les mêmes ratios, finalement, je dois diminuer les autres macros, non?

Partager ce message


Lien à poster

Oui je pense que oui, c'est essentiel pour que ton corps continue à utiliser les graisses comme principal carburant.

En tout cas c'est comme ça que j'ai procédé depuis quelques jours, je mange à ma faim (donc moins que 200g de lipides) mais je veille à respecter les ratios pour les autres macros, et mes valeurs de glycémie/cétonémie sont au top. Je ne sais pas si c'est le hasard ou s'il y a un réel lien de cause à effet, mais en tout cas ça ne fait pas de mal !

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
il y a 8 minutes, Myriam a dit :

je mange à ma faim (donc moins que 200g de lipides) mais je veille à respecter les ratios pour les autres macros, et mes valeurs de glycémie/cétonémie sont au top

Merci @Myriam, et du coup, tu perds du poids en diminuant tout ainsi ?

Partager ce message


Lien à poster

@Elldé Difficile à dire pour le moment, c'est encore tôt. Mon poids est stable à + ou - 1Kg depuis que j'ai commencé la diète, peut-être avec une très légère tendance à la baisse, mais j'ai peur qu'au début, avec l'arrêt du sport et le début de l'alimentation cétogène, j'ai sacrifié un peu de muscles au profit du gras (le gras étant moins lourd que le muscle à volume égal).

Et plus que le poids je guette surtout l'aspect de mes cuissots et le niveau de difficulté pour entrer le tout dans mes pantalons, car en 3 semaines de diète, ça ne s'est pas arrangé ! Maintenant ma glycémie n'est bonne que depuis 3 jours et la cétonémie depuis hier, donc je ne peux pas vraiment tirer de conclusions sur mon poids en si peu de temps.  Je te redirai ça, d'ici une semaine ou 2 je verrai peut-être une différence significative.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster

Merci @Myriam, apparemment, on est à peut près au même stade d'évolution, je veux baisser les L pour limiter la prise de poids vu que je ne me sens plus affamée :), mais sans en perdre radicalement et rapidement, là n'est pas mon objectif essentiel. J'ai un historique tellement laborieux dans le domaine, que je préfère rester modérée ;)

Merci pour les nouvelles à venir )

Lara

Partager ce message


Lien à poster

Salut les filles,

@Elldé J'aurais tendance à penser que si ton appétit se régule, que ta glycémie et ta cétonemie à jeun sont bonnes de façon régulière, c'est que tu sembles céto-adaptée! Du coup une diminution légère et progressive des matières grasses peut s'envisager. C'est ce que @Keto Jim m'avait déjà dit.

Tu dis vouloir stopper la prise de poids. Avec la céto tu as pris du poids? (désolé si tu as déjà expliqué ça qq part)

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 5 heures, Elldé a dit :

Allo, comme je pense avoir franchi un cap, et que mon appétit s'est bien calmé depuis 2 jours, je diminue naturellement la quantité de matière grasse/ jour. 

Pour rester dans les mêmes ratios, finalement, je dois diminuer les autres macros, non?

Il faut conserver les glucides à 20 gr et les protéines selon nos besoin. 80 % lipides a respecter.  Si tu abaisses tes lipides...fait le graduellement. Si tu abaisses plus bas, sur quelques jours chaque étape... (moins de 75 % serait trop bas). Une sortie de cétose arrive vite surtout au début. Pas tjrs facile a redresser. 

Partager ce message


Lien à poster

Oui les lipides peuvent être diminué, les protéines aussi de temps en temps. 

Il faut être à l'écoute de son appétit et éviter de manger "parce que c'est l'heure". Par exemple hier soir j'ai bien mangé, ce matin, je n'avais pas faim et ce midi non plus. Finalement je suis partie sur un jeune intermittent de 24h :) 

Du coup ce soir je ne vais pas manger mes 75 g de protéines d'un coup (ce qui provoquerai une néoglucogènese) mais comme d'habitude 100 à 130 g de viande pour avoir 25 / 30 g de protéines. 

  • J'aime 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster

Oui au début de la céto-adaptation est précaire, mieux vaut ne pas prendre de risque :) 

Je dirai qu'il faut bien attendre 2 mois après céto-adaptation pour être sur de ne pas stresser le corps.

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster

C'est vraiment le souk dans mon p'tit corps ! Vendredi, samedi, super forme,no fringale, hier plus difficile, pas de fringale, quasiment pas de dîner, mais pas la pêche au boulot et j'ai même dû me recoucher en matinée avant de commencer ma journée.

Et ce matin, bof bof, je n'ai pas fait un gros petit déj car je dois déjeuner à 11:00, et là grosse faim. Or, comme j'aimerais diminuer les MG, je n'étais pas tt à fait rassasiée. 16:00, faim. Arrggh, moi qui me réjouissais de ne plus avoir de fringales hors repas.

Peut être est-ce dû à la diminution des lipides un peu prématurée ou trop radicale? 

Je n'ai aucun repère en matière de calories/ métabolisme, et si je mange en adéquation avec mon appétit, j'ai des apports quotidiens hyper irréguliers!

Et vous ? (Pour ceux/ celles qui ont réduit leurs macros)

 

Partager ce message


Lien à poster

Je n'y arrive tout simplement pas. Donc j'ai choisis de ne pas me laisser souffrir de la faim et faire confiance. Et bien c'est Zéro dégât. Chaque jours m'étonne un peu plus. Certain jours, je mange continuellement ou presque de 6 h am. à midi. Ensuite a 14-15 h un dernier repas contenant mes dernières macros. SI j'ai encore faim plus tard...c'est lipide seule sans restriction. 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster

À la réflexion, je me demande si ces coups de fatigue ne seraient pas dûs à la diminution des protéines. J'ai sabré pas mal pour être à 50 g/ jour, conformément à mon poids.

Si je comprends bien l'interprétation de la glycémie et cétonemie, ce n'est qu'en faisant ces relevés que je peux savoir la quantité de protéines que je peux consommer sans sortir de la cétose (si tant est que j'y sois !).

Je me suis décidée à ouvrir le carton du glycomètre reçu samedi, j'ai un peu de mal à me lancer dans ces relevés car je me sens m'éloigner de mes ressentis...

Partager ce message


Lien à poster
il y a une heure, Elldé a dit :

À la réflexion, je me demande si ces coups de fatigue ne seraient pas dûs à la diminution des protéines. J'ai sabré pas mal pour être à 50 g/ jour, conformément à mon poids.

Si je comprends bien l'interprétation de la glycémie et cétonemie, ce n'est qu'en faisant ces relevés que je peux savoir la quantité de protéines que je peux consommer sans sortir de la cétose (si tant est que j'y sois !).

Je me suis décidée à ouvrir le carton du glycomètre reçu samedi, j'ai un peu de mal à me lancer dans ces relevés car je me sens m'éloigner de mes ressentis...

Pourquoi dis tu que tu te sens t'éloigner de tes ressentis ? 

Partager ce message


Lien à poster

Parce que se fier aux mesures rationnelles laisse peut de place à l'instinct

Partager ce message


Lien à poster

C'est sûr mais au moins on sait où on en est😉. Et coupler les 2, ton ressenti et tes mesures, les mettrent par écrit, cela permet d'avoir des repères et de pouvoir faire des recoupements quand on a un doute... Je sais que ( depuis  fin 2015) , et avant de faire la diète Ceto, j'ai toujours rempli tous les jours myfitnesspal pour mes repas et aussi pour mon poids, ainsi que le sport, cela m'a permis d'identifier quel sport par exemple, me fait brûler le plus de kcal, m'apercevoir que plus je restreignais mes kcal, plus je stagnais et le week-end les prises de poids étaient énormes. 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster

Nos ressentis sont parfois faussés. Il suffit de penser aux fausses faim provoqués par le sucre et les émotions. Il faut parfois réapprendre. 

Modifié par Anne
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster

Il faut savoir une chose très importante (que peu de personnes savent), c'est une amie diététicienne nutritionniste qui me l'avais dit : le corps ne sait pas toujours faire la différence entre la soif et la faim.

Parfois on a faim.. mais c'est en fait de l'eau que le corps réclame.

Et comme avec une diète cétogène on a besoin de boire un peu plus (car moins de rétention d'eau), il est possible de faire des erreurs.

Donc, ce que je fais la plupart du temps : commencer mon repas avec un GRAND verre d'eau, et je bois aussi régulièrement pendant la journée ;) 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 6 heures, Keto Jim a dit :

Parfois on a faim.. mais c'est en fait de l'eau que le corps réclame.

Oui @Keto Jim, quand la faim arrive, je commence toujours par répondre avec de l'eau, et ce n'est pas récent.

En fait, vu mon histoire avec l'alimentation, j'aimerais plus que tout pouvoir faire confiance à mon instinct, il m'arrive de rester affamée parce que Fatsecret me dit stop, ensuite, c'est souvent super compliqué à gérer (fatigue, fringale,...)

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster

Ce qu'il faut normalement c'est écouter ta faim. C'est l'avantage de cette alimentation. Le signal (de la faim) n'est plus perturbé par l'appel du sucre. Le corps sait se gérer et si tu as un surpoids cela devrait diminuer petit à petit. Si tu as quelques kilos à perdre seulement, il faudra diminuer tes portions petit à petit. 

Les derniers kilos sont souvent les plus difficile à perdre car le corps est prudent et préfère avoir une petite réserve d'énergie au cas où. Il ne faut donc pas trop "lui faire peur" en diminuant trop les calories. Mieux vaut viser une perte de poids sur le long terme, plutôt qu'une perte rapide qui se termine la plupart du temps par un "yoyo".

Si tu as de la fatigue, des fringales, tu as peut être un peu trop réduit tes calories et/ou tu as besoin d'un peu plus de graisse dans tes repas. 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster

Comme Anne l'a dit la sensation de faim est très subjective, il y a tellement de paramètres qui peuvent l'influencer! (notamment si on a eu une relation conflictuelle avec la nourriture ou si on a été malade etc...). Et quand les signaux de faim sont brouillés, difficile de s'y retrouver. 

Au final tes apports sont ils réguliers d'un jour à l'autre? et bien répartis dans la journée?

Parce que si tes apports caloriques sont hyper variables, ça peut jouer aussi sur ta faim. Il est possible que parfois tu crois ne pas avoir faim et du coup tu ne manges pas alors qu'en réalité ton corps avait besoin d'un apport (du coup : fatigue, fringale). 

La mesure de la glycémie et de la cetonemie est vraiment intéressante au début je pense pour aider à trouver l'équilibre, savoir comment réagit son corps. Une fois ceto-adaptée ça devient plus intuitif je pense (ce qu'ont l'air de dire Anne et Jimmy en tout cas). 

Pour savoir si on a fait un excès de protéines, c'est 6h après le repas qu'il faut mesurer la glycémie. 

 Sinon la piste du manque de protéine me parait intéressante. Tu vas essayer de les re-augmenter? 

 

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster

Participer à la discussion

Écris ton message maintenant et inscris-toi plus tard. Si tu as un compte, identifie-toi pour répondre avec ton profil.

Invité
Répondre

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   cliquer ici pour masquer la vidéo

×   Ton précèdent message a été restauré..   Vider l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Qui est en ligne   0 membre, 0 anonyme, 2 invités (Afficher la liste complète)

    Aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne


×
×
  • Créer...