Aller au contenu
Forum-cetogene.com

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Meg

j'APPELLE A L'AIDE

Date de publication

Dernière réponse

Réponses

Vues

13
1289

Contributeurs


À la une

Après 3 semaines irréprochables avec aucun fringala aucuns aliment sucrés rien je suis pas bien.

Je déprime je veux pas retourner en arriere à ma vie d'avant mais vivre comme cela frustrée est difficile et s'ajoute la peur de reprendre du poids.

Les petits plaisirs me manquent trop les patisseries les sushis ect... comment faire ?

J'APPELLE A l'aide

Lien à poster

Le mieux c'est que tu cherches des recettes céto soit dans un livre ou sur internet. Tu verras que tu peux manger énormément de choses délicieuses qui deviendront de nouveaux petits plaisir. Moi en ce moment je me fais plaisir avec des Fat bomb à la farine de coco, avec du beurre et de l'amande. Je fais aussi des muffins céto  aux framboises, des cakes céto salés... 

Lien à poster

Courage, pense à tes motivations profondes, à ce qui t'a amené ici. 

On ne va pas se mentir, moi aussi j'adore les pâtisseries, la cuisine en général, j'ai même un blog de cuisine qui du coup est un peu à l'abandon depuis 1 mois, bien que j'ai prévu d'y ajouter quelques recettes céto. Et oui, j'ai tenté quelques recettes de pâtisseries ceto mais sans jamais être franchement convaincue, ça se mange, c'est pas mauvais, mais sans plus. Je suis trop habituée à mes bons gâteaux :) Du coup j'arrête de me prendre la tête, plutôt que de me décevoir avec des ersatz qui ne me plaisent pas, j'oublie carrément les desserts. Je me concentre sur les plats salés, et là je me fais plaisir, car à l'inverse je retrouve plein de choses que je m'interdisais depuis des années : rillettes, légumes aux lardons et à la crème, etc... Ca compense !

Parfois je suis tentée mais quand je pense à tout le chemin accompli en 1 mois, aux efforts que j'ai faits, je me dis que ce serait trop dommage de tout gâcher pour quelques minutes de plaisir, qui seraient inévitablement suivies de culpabilité et de regrets. Je pense au lendemain, aux valeurs que j'ai envie de voir sur le lecteur, aux ravages que feraient un pic d'insuline après tout le gras que j'ai avalé récemment (stockage direct !), et si vraiment ça ne passe pas, une fat bomb huile de coco avec du cacao à 100% et un peu de stevia, c'est parfait.

Bien qu'on n'ait pas exactement le même parcours, on n'est pas arrivées là en quelques jours. Des années à faire des erreurs, des chamboulements, des régimes, autant de changements de directions qui ont mis notre corps sur la défensive, forcément tout ne peut pas se résoudre en quelques semaines. Il faudra de la patience et de la persévérance, pour réparer les erreurs du passé, mais mieux vaut une petite lueur au bout du tunnel qui se rapproche petit à petit, plutôt que les promesses de régimes miracles qui à terme te rendent malade ou te font prendre encore plus de poids ensuite par effet yoyo.

Tu parlais dans ta présentation d'une addiction au sucre. Comme toute addiction, il y a certainement un passage obligé où ça va être très difficile. Ne le vis pas comme un échec, c'est juste normal. Accroche toi et d'ici quelques mois tu seras fière de toi.

Lien à poster
Il y a 17 heures, Keto Jim a dit :

Le mieux c'est que tu cherches des recettes céto soit dans un livre ou sur internet. Tu verras que tu peux manger énormément de choses délicieuses qui deviendront de nouveaux petits plaisir. Moi en ce moment je me fais plaisir avec des Fat bomb à la farine de coco, avec du beurre et de l'amande. Je fais aussi des muffins céto  aux framboises, des cakes céto salés...

Merci keto jim je vais rechercher ton insta...

Mais se sont vraiment s des recettes délicieurse pas fade lol toutes les recettes qu eje trouve avec des avis positifs une fois réalisé je suis décue aucun gout

Lien à poster
Il y a 12 heures, Myriam a dit :

Courage, pense à tes motivations profondes, à ce qui t'a amené ici.

On ne va pas se mentir, moi aussi j'adore les pâtisseries, la cuisine en général, j'ai même un blog de cuisine qui du coup est un peu à l'abandon depuis 1 mois, bien que j'ai prévu d'y ajouter quelques recettes céto. Et oui, j'ai tenté quelques recettes de pâtisseries ceto mais sans jamais être franchement convaincue, ça se mange, c'est pas mauvais, mais sans plus. Je suis trop habituée à mes bons gâteaux :) Du coup j'arrête de me prendre la tête, plutôt que de me décevoir avec des ersatz qui ne me plaisent pas, j'oublie carrément les desserts. Je me concentre sur les plats salés, et là je me fais plaisir, car à l'inverse je retrouve plein de choses que je m'interdisais depuis des années : rillettes, légumes aux lardons et à la crème, etc... Ca compense !

Parfois je suis tentée mais quand je pense à tout le chemin accompli en 1 mois, aux efforts que j'ai faits, je me dis que ce serait trop dommage de tout gâcher pour quelques minutes de plaisir, qui seraient inévitablement suivies de culpabilité et de regrets. Je pense au lendemain, aux valeurs que j'ai envie de voir sur le lecteur, aux ravages que feraient un pic d'insuline après tout le gras que j'ai avalé récemment (stockage direct !), et si vraiment ça ne passe pas, une fat bomb huile de coco avec du cacao à 100% et un peu de stevia, c'est parfait.

Bien qu'on n'ait pas exactement le même parcours, on n'est pas arrivées là en quelques jours. Des années à faire des erreurs, des chamboulements, des régimes, autant de changements de directions qui ont mis notre corps sur la défensive, forcément tout ne peut pas se résoudre en quelques semaines. Il faudra de la patience et de la persévérance, pour réparer les erreurs du passé, mais mieux vaut une petite lueur au bout du tunnel qui se rapproche petit à petit, plutôt que les promesses de régimes miracles qui à terme te rendent malade ou te font prendre encore plus de poids ensuite par effet yoyo.

Tu parlais dans ta présentation d'une addiction au sucre. Comme toute addiction, il y a certainement un passage obligé où ça va être très difficile. Ne le vis pas comme un échec, c'est juste normal. Accroche toi et d'ici quelques mois tu seras fière de toi.

Merci beaucou Myriam ton message m'a vraiment touché je me sui retouvé j'ai senti que tu me parlais sincèrement et j'ai ressenti ta bienveillance merci infiniment.

Tu as raison sur toute la ligne sava mieux aujourd'hui mais je n eme vois pas toute ma vie completement manger céto des plaisirs une fois par semaine après mon objectif atteint et mon sevrage en sucre bien réel je pense opter pour cela.

Sa rejoinrt l'idée de la cétogène cyclique.

La stévia n'est pas reconnu comme cancérigène ?

Lien à poster

oui j'ai vu ton insta vraiment bravo ainsi que te présentation tu as toute monn admiration tu dois avoir un mental solide pour avoir effectuer tout ce parcours et en etre là !.

 

Je vais faire sesoir les boules coco j'ai hate.

Je voulais faire un premier retour si sa intéresse certain c'est le premier ramadan de ma vie ou je ne suis pas en souffrance ( tremblement hypocglycémie ou nausées..) car c'est mon premeir ramadan depuis que j'ai adopté l'alimentation cétogène j'ai perdu 5 kilos en 3 semaine je ne sais pas si c'est juste de l'eau je ne sais pas si c'est surtout grâce au jeune en tout cas jespere ne pas reprendre de poids après le ramadan

Lien à poster

Franchement, quand j'y pense en ce moment, moi non plus je ne me vois pas renoncer au pain et pâtisseries ad vitam aeternam... C'est vrai que ça a un côté un petit peu angoissant, ce côté définitif, le fait de sortir de ses habitudes  et aller vers l'inconnu. Le mieux est de ne pas y penser. Avancer au jour le jour, voir les résultats, et ensuite tu aviseras. 

Tu sais quoi ? Ce matin un collègue a apporté des croissants au bureau. Ca arrive de temps en temps. Avant, j'en mangeais un, souvent 2 et parfois jusqu'à 3 s'il y en avait beaucoup et que le sac restait à dispo toute la journée. Au début de la diète céto je redoutais ces moments, où les collègues apportent des croissants ou gâteaux, car je dois passer devant plusieurs fois par jour et c'est bien souvent difficile d'y résister. 

Ce matin j'ai vu le sac de loin sans en avoir forcément envie, et quand je suis passée devant l'odeur m'a carrément donné la nausée, bref, pas tentée du tout ! C'est bizarre car question gras et beurre je ne suis plus à quelques grammes près, je ne sais pas vraiment ce qui m'a dégoûtée, ou bien si dans ma tête j'ai associé l'odeur à mes comportements d'avant... Toujours est-il que j'en étais la première étonnée. 

Samedi j'étais invitée à un anniversaire, j'ai pris un tout petit morceau de gâteau par politesse, que je n'ai même pas fini car je l'ai trouvé écoeurant. Le lendemain évidemment envolée glycémie, et tu te dis que c'est cher payé pour un truc que tu n'as même pas apprécié. 

Donc ne te prends pas la tête, si tu peux t'en passer à l'instant présent, c'est bien, la prochaine fois aussi, la suivante également... Et peut-être qu'à long terme ça ne sera pas aussi problématique que tu le penses. Les goûts évoluent, des changements que tu ne soupçonnes même pas peuvent se produire au niveau de tes goûts et de tes envies. Et après tout bien des gens dans le monde passent leur vie entière sans avoir ne serait-ce qu'une idée du goût d'un fraisier ou d'une brioche, ce qui n'empêche pas d'être heureux.

Lien à poster

Idem pour moi. Je suis très gâteaux. Et pourtant maintenant cela ne me dit plus rien. J'arrive même à en faire pour mes enfants et mon mari, sans aucune frustration et sans aucune envie d'y succomber

Lien à poster

@Meg Pour la Stevia aucun problème... il faut être décidé a se passer de sucre totalement. C'est le goût qui cause problème. Au début de la Céto (pour les accros du sucre)... les substituts de sucre pourraient faire réagir ton cerveau comme ci il en recevait. Alors il faut avoir bcp de volonté et tester sa gly. Avec le temps c'est satisfaisant sans créer de réaction. 

@Myriam Comme toi ma réaction a totalement changé quand je vois mes aliments d'avant. Je pense tout de suite aux effets néfastes. Il m'arrive d'avoir envie de dire aux gens qui en consomment en ma présence...Ohh la.. vous vous détruisez à petit feu. 

Pour le pain... j'ai des susbtitus qui me satisfont enfin. Je n'ai plus cette impression de deuil. D'ailleurs c'etait tjrs l'écart qui m'envoyait au tapis. J'ai comblé ce manque et maintenant c'est le bonheur  J'imagine que pour le sucre... certains auront besoin de combler... pour ne pas être privé. Les démons nous guettent. 

Il y a 5 heures, Meg a dit :

Merci beaucou Myriam ton message m'a vraiment touché je me sui retouvé j'ai senti que tu me parlais sincèrement et j'ai ressenti ta bienveillance merci infiniment.

Tu as raison sur toute la ligne sava mieux aujourd'hui mais je n eme vois pas toute ma vie completement manger céto des plaisirs une fois par semaine après mon objectif atteint et mon sevrage en sucre bien réel je pense opter pour cela.

Sa rejoinrt l'idée de la cétogène cyclique.

La stévia n'est pas reconnu comme cancérigène ?

 

Il y a 2 heures, Myriam a dit :

Franchement, quand j'y pense en ce moment, moi non plus je ne me vois pas renoncer au pain et pâtisseries ad vitam aeternam... C'est vrai que ça a un côté un petit peu angoissant, ce côté définitif, le fait de sortir de ses habitudes  et aller vers l'inconnu. Le mieux est de ne pas y penser. Avancer au jour le jour, voir les résultats, et ensuite tu aviseras. 

Tu sais quoi ? Ce matin un collègue a apporté des croissants au bureau. Ca arrive de temps en temps. Avant, j'en mangeais un, souvent 2 et parfois jusqu'à 3 s'il y en avait beaucoup et que le sac restait à dispo toute la journée. Au début de la diète céto je redoutais ces moments, où les collègues apportent des croissants ou gâteaux, car je dois passer devant plusieurs fois par jour et c'est bien souvent difficile d'y résister. 

Ce matin j'ai vu le sac de loin sans en avoir forcément envie, et quand je suis passée devant l'odeur m'a carrément donné la nausée, bref, pas tentée du tout ! C'est bizarre car question gras et beurre je ne suis plus à quelques grammes près, je ne sais pas vraiment ce qui m'a dégoûtée, ou bien si dans ma tête j'ai associé l'odeur à mes comportements d'avant... Toujours est-il que j'en étais la première étonnée. 

Samedi j'étais invitée à un anniversaire, j'ai pris un tout petit morceau de gâteau par politesse, que je n'ai même pas fini car je l'ai trouvé écoeurant. Le lendemain évidemment envolée glycémie, et tu te dis que c'est cher payé pour un truc que tu n'as même pas apprécié. 

Donc ne te prends pas la tête, si tu peux t'en passer à l'instant présent, c'est bien, la prochaine fois aussi, la suivante également... Et peut-être qu'à long terme ça ne sera pas aussi problématique que tu le penses. Les goûts évoluent, des changements que tu ne soupçonnes même pas peuvent se produire au niveau de tes goûts et de tes envies. Et après tout bien des gens dans le monde passent leur vie entière sans avoir ne serait-ce qu'une idée du goût d'un fraisier ou d'une brioche, ce qui n'empêche pas d'être heureux.

 

Lien à poster
Il y a 2 heures, Anne a dit :

@Myriam Comme toi ma réaction a totalement changé quand je vois mes aliments d'avant. Je pense tout de suite aux effets néfastes. Il m'arrive d'avoir envie de dire aux gens qui en consomment en ma présence...Ohh la.. vous vous détruisez à petit feu. 

L'autre soir quand j'étais malade, je dis à mon copain que je n'ai pas faim, que je vais aller me coucher sans manger grand chose... Il me propose alors des beignets aux pommes qu'il s'était acheté en grande surface pour emmener au travail... Moi "AHH NON, BEURK, SUREMENT PAS !!" C'est sorti direct, et c'est à sa tête que j'ai réalisé que ma réaction était quelque peu démesurée... ça partait d'un bon sentiment, et j'ai réagi comme s'il avait voulu me faire manger les crottes du chat, je me suis excusée et on en a ri après :) 

 

Lien à poster

Mouhaha..je vais me faire pipi dessus... les cocos se demandent prquoi je ris. 

J'ai vécu semblable...mais j'etais plus modéré.

Lien à poster

C'était vraiment un réflexe spontané, c'est sorti sans réfléchir, tellement c'était inconcevable que je mange un de ces trucs (déjà avant je n'étais pas fan, alors c'est pas maintenant que je vais m'y mettre) la tête qu'il a fait ça n'avait pas de prix 😂

Lien à poster

  • Qui est en ligne   0 membre, 0 anonyme, 17 invités (Afficher la liste complète)

    Aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne

  • À la une

    cetogene



×
×
  • Créer...