Aller au contenu
Forum-cetogene.com
Azlaar

Combien de proteine ? Un élément de réponse..

Date de publication

Dernière réponse

Réponses

Vues

40
1965

Contributeurs


À la une

De toute façon est-ce que de la viande midi et soir ce n'est pas un peu trop ?

Partager ce message


Lien à poster

https://www.santescience.fr/alanine/    Intéressant à lire.

Selon le site (lien) ce n'est pas plus mal l'avocat que brocoli etc. (légumes) Dans certaines viandes, il y en a bcp dont le boeuf que je ne mange quasi jamais. Certaines graines dont tournesol et sésames en contiennent, il me faudra tout simplement équilibrer. Mais je vais tester tout de même quelques jours sans avocats (nous n'éliminons (ou n'utilisons pas) pas les acides aminées à la meme vitesse que les glucides et lipides).

Modifié par Anne
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster

@Keto Jim    Aaaahh..  et oui... Anne pis ses questions ! 😂

Y'a un truc qui me chicotte. On entend tjr qu'il faut consommer des protéines (lentes/rapides pas grand importance pour l'hr) juste avant ou juste après l'entraînement pour la réparation et/ou récupération. Alors si la digestion moyenne des protéines est de 6-8 hrs... Pourquoi ? Si les acides animés son disponible tout de suite en provenance d'aliments... un surplus de protéines/glucides devraient arriver à la même vitesse ? 

Ma logique me dicterait de simplement m'assurer d'avoir un bon apport quotidien de protéines. Maintenir une réserve... même si le muscle peut se suffir à lui même en produisant de nouvelles acides aminés via les vieilles cellules (explication simplifié). 😁

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster

Oui pas besoin d'avoir une prise de protéines aux alentours de l'entraînement. Il faut voir sur la journée comme tu dis c'est mieux.

Le plus important c'est d'avoir tous les acides aminés essentiels (ceux que le corps ne sait pas fabriquer) dans la journée.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster

Tu me rassures. A l'époque ou je mangeais tjrs mes oeufs au retour de l'entraînement en soirée. Ma cétose était instable.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster

C'est le matin qu'elles nous profitent le plus, car elles apportent de la tyrosine, un acide aminé essentiel pour fabriquer de la dopamine, un neuromédiateur de l'énergie. Cela se traduira par un regain d'énergie, une clarté, une meilleur concentration. 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster

1569661938704425762119163875364.jpg

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster

Cronometer conçu par Dr MercolaScreenshot_20191009-063945.thumb.jpg.14af701a68b178ad1f9810d1d4f42f03.jpg

Partager ce message


Lien à poster

Que deviennent les protéines de votre assiette ?

Quand vous mangez un aliment riche en protéines, celles-ci sont digérées grâce à vos enzymes (pepsine gastrique, protéases pancréatiques et peptidases intestinales notamment) pour former des peptides et des acides aminés. Les peptides passent dans votre sang à travers la barrière intestinale par des transporteurs spécifiques (notamment le transporteur Pept-T1) alors que les acides aminés empruntent un transporteur commun dépendant d’un gradient de concentration en sodium. Ils vont ainsi pouvoir être utilisés par votre corps pour fabriquer de nouvelles protéines, en complément du recyclage d’une partie des protéines altérées au cours de la vie cellulaire. Toutefois, toutes les protéines alimentaires ne vont pas servir à fabriquer de nouveaux tissus :

  • L’intestin en conserve une partie pour produire de l’énergie et assurer les synthèses locales;
  • Les quantités résiduelles parviennent dans votre foie qui en conserve à son tour lui aussi une partie pour assurer son métabolisme et fabriquer les protéines plasmatiques (environ 30%);
  • Finalement, environ 50% des acides aminés sont utilisés par les tissus périphériques. 40% vont alors être utilisés par votre organisme pour fabriquer de l’énergie, pour synthétiser l’urée ou encore les neurotransmetteurs. Seuls 10% sont utilisables par les muscles pour fabriquer de nouveaux tissus. Bien entendu, ces chiffres peuvent varier en fonction des situations.

D’après Tanner & al. 2018 (7)

A quoi servent les protéines ?

Les protéines jouent de nombreux rôles au sein de l’organisme :

  • Structural : cytosquelette, collagène, trame osseuse, etc.
  • Fonctionnel: transport (hémoglobine, albumine, etc.), signalisation (hormones, leucine, glycine), moteur (actine, myosine), immunitaire (anticorps), catalytique (enzymes).
  • Énergétique, en tant que précurseurs de l’Acetyl-CoA et intermédiaires du Cycle de Krebs.
  • Précurseurs de molécules azotées : acides nucléiques, polyamines, neuromédiateurs, etc.
  • Epigénétique : transcription de l’ADN.

Les protéines représentent environ 15% du poids corporel : le tissu musculaire constitue environ 40% des protéines de l’organisme, la peau et les os 15%, les viscères 10% et les autres tissus 35%.  Le collagène mobilise à lui seul environ 25 % des protéines corporelles afin d’assurer la fabrication des tissus conjonctifs. 

Quels sont vos besoins en protéines ?

En permanence, une partie de vos protéines corporelles est dégradée pour les maintenir fonctionnelles et assurer le renouvellement des tissus, une autre partie est également utilisée pour fabriquer de l’énergie. Les déchets de cette dégradation (l’azote) sont éliminés par les urines et les matières fécales. Il est donc essentiel que votre alimentation vous apporte une quantité suffisante de protéines pour assurer le turn-over quotidien.  Vos besoins journaliers en protéines sont en moyenne de 1 à 1,2g de protéines par kg de poids corporel, le besoin minimal étant lui évalué à 0,83g de protéines par kg de poids corporel par jour.

Par ailleurs, parmi les 22 acides aminés protéinogènes utilisés par l’organisme humain, 8 d’entre eux (à 9 selon l’âge) sont dits « essentiels » car l’organisme est incapable de les fabriquer. L’alimentation doit donc être suffisamment variée pour couvrir vos besoins.

Modifié par Anne

Partager ce message


Lien à poster

J'ai fais bcp de recherches et lectures depuis 2 semaines. 

Conclusion : les besoins sont bien sous le 8 (0.7???). Pour assurer une santé maximale cependant, il est recommandé 1-1.2. 

Puisqu'il n y a que les cétovores pour calculer au gr. près.. il vaut mieux être au dessus que sous, d'ou le 1-1.2. Le standard ne s'inquiète pas du glucose obtenu lors d'une limite dépassée. 

Mangeons les tôt et reparties sur la journée, rendons notre insuline versus nos cellules efficacent, soyons raisonnables et ne nous prenons plus la tête. 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Le 12/10/2019 at 15:55, Anne a dit :

J'ai fais bcp de recherches et lectures depuis 2 semaines. 

Conclusion : les besoins sont bien sous le 8 (0.7???). Pour assurer une santé maximale cependant, il est recommandé 1-1.2. 

Puisqu'il n y a que les cétovores pour calculer au gr. près.. il vaut mieux être au dessus que sous, d'ou le 1-1.2. Le standard ne s'inquiète pas du glucose obtenu lors d'une limite dépassée. 

Mangeons les tôt et reparties sur la journée, rendons notre insuline versus nos cellules efficacent, soyons raisonnables et ne nous prenons plus la tête. 

C'est ce que dit le coach US,max 20gr par repas sauf si vous êtes un sportif d'élite..donc max 60gr.

 

Partager ce message


Lien à poster

Je tolère jusqu' a 30... ca fais bien mon affaire puisque 2 repas est le rythme que je préfère. 

Partager ce message


Lien à poster

Participer à la discussion

Écris ton message maintenant et inscris-toi plus tard. Si tu as un compte, identifie-toi pour répondre avec ton profil.

Invité
Répondre

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   cliquer ici pour masquer la vidéo

×   Ton précèdent message a été restauré..   Vider l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Créer...