Aller au contenu
Forum-cetogene.com
Anne

Acide Aminé et glycémie !

Date de publication

Dernière réponse

Réponses

Vues

23
1062

Contributeurs


À la une

Il va sans doute s'ajouter quelques surplus d'infos ds les jours à venir. Mes recherches vont s'orienter sur ce sujet pour l'heure.

 

L'arginine

L’arginine, ou plutôt sa structure de type L, la L-arginine, est un acide aminé semi-essentiel. L’arginine est impliquée dans de nombreux processus métaboliques, et tout à fait signifiante dans le traitement de maladies cardio-vasculaires et dans le cas d’hypertension. L’arginine stimule la circulation sanguine, fortifie le système immunitaire et influe de façon positive sur la libido masculine.1  Des études révèlent que l’arginine contribue à la cicatrisation des plaies2, au brûlage des graisses3, et peut être utilisée ainsi dans un plan de régime destiné à la perte de poids. En tant que précurseur biologique du monoxyde d’azote (NO), on lui attribue un rôle important dans la baisse du taux de cholestérol.

L’arginine aide à réduire la résistance à l’insuline, et augmente la tolérance au glucose ainsi que la sensibilité à l’insuline dans le cas du diabète de type 2 (appelé communément « diabète sucré », ou jadis « diabète non insulinodépendant  »). À coté des mesures indispensables prises en cas de diabète, comme une alimentation saine et adaptée, et un contrôle du poids continu, l’arginine peut donc avoir un effet bénéfique dans la réduction du besoin d’insuline.5

L’ammoniac est un poison cellulaire apparaissant lors de la désassimilation protéique. Si trop d’ammoniac est présent dans le corps, p.ex. parce que le foie ne fonctionne pas correctement, l’ammoniac peut atteindre le cerveau, et ainsi entraver certaines dans l’opération de ses fonctions. Un taux d’ammoniac trop élevé peut conduire entre autre à l’insomnie. En d’autres termes, une prise complémentaire d’arginine, d’ornithine et de glutamine améliore le sommeil car ces acides aminés vont désintoxiquer l’organisme des troubles causés par l’ammoniac dans le cadre du cycle de l’urée.

Le collagène est une protéine, un composant élémentaire des différents tissus conjonctifs (comme p.ex. le cartilage). L’arginine est capable de booster la formation du collagène, et est ainsi un facteur crucial dans le cadre du développement des os. En outre, l’arginine favorise la croissance des ostéoblastes à partir desquels se forme la masse osseuse intrinsèque. Une étude effectuée en 2002 soumet qu’un manque en arginine peut être à l’origine de l’ostéoporose, surtout chez les femmes à partir de la ménopause.

L’arginine exerce donc son influence bénéfique sur les hormones (régulation endocrine), en particulier sur la glande pituitaire et les glandes surrénales (c.-à-d. au niveau de l’hypophyse et des reins). Les scientifiques reconnaissent aussi son action bénéfique sur les hormones telles la prolactine (favorise l’allaitement, inhibe la libido), les catécholamines (stimulation du système cardio-vasculaire), l’insuline (hypoglycémiante) et l’hormone de croissance (stimule la croissance cellulaire).6

Sources

Modifié par Anne
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster

La carnitine – un complément judicieux dans le traitement du diabète

Une étude effectuée en 2007 démontre que la L-carnitine prise sous forme de complément alimentaire permet d’augmenter la sensibilité à l’insuline dans le cadre d’un traitement du diabète. 6 Une prise exogène de carnitine offre d’autres avantages aux diabétiques, comme le prouve une étude poursuivie en 2009 7, et qui démontre que la carnitine fait baisser le taux de cholestérol LDL dans le sang. De même, la carnitine protège les cellules contre le stress oxydant. Le stress oxydant est causé par les radicaux libres qui naissent dans l’organisme non seulement au travers de différents processus métaboliques, mais aussi en raison de pollutions environnementales, du tabac et des rayons ultraviolets. S’ils ne sont pas capturés, les radicaux libres peuvent endommager différentes structures de l’organisme, comme par exemple les parois artérielles internes. C’est la raison pour laquelle les radicaux libres sont fréquemment à l’origine de maladies cardiovasculaires. Les diabétiques ont de façon générale un plus grand risque face aux affections cardiovasculaires, rénales et oculaires, du fait que leur taux glucidique élevé détruit les vaisseaux sanguins. Le stress oxydant fait progresser ces dommages. La carnitine a la faculté de neutraliser les radicaux libres et de protéger ainsi le cœur, les reins et les yeux. 

La carnitine améliore le taux de lipides dans le sang

La lipoprotéine A est une composante des lipides sanguins. Le risque de maladie coronaire ou de troubles circulatoires augmente quand la concentration de cette substance croît dans le plasma. Une étude montre qu’un apport en carnitine peut diminuer ce risque. Dans le cadre de cette étude, 94 patients atteints de diabète sucré de type 2 (diabète mellitus) accompagné d’un taux lipidique élevé ont été répartis en deux groupes. Une alimentation diététique rigoureuse a été administrée à ces deux groupes. Tandis que le groupe témoin reçut un gramme de carnitine par jour sous forme de comprimés, les participants du second groupe reçurent un placebo. Aussi bien après trois mois qu’au bout de six mois, les participants du groupe témoin présentèrent une nette diminution de la concentration plasmatique en lipoprotéine A. Même si dans le cas de cette présente recherche il ne s’agissait que d’une étude préliminaire, on peut déjà constater une tendance manifeste en faveur des propriétés protectrices de la carnitine. 9

  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster

Dis donc je peux trouver ce complément sous quel nom et quelle forme .... J'en ferai bien prendre à ma moitié sans qu'il le sache !!

Partager ce message


Lien à poster

L- carnitine  Le mien est en capsule.  Tu peux l'ouvrir et op ds la soupe mouhaha  !

Partager ce message


Lien à poster

 

Je vais diviser un peu mes posts... sinon les infos sont plus difficile a retracer

- L'arginine et l'histidine forment le groupe des acides aminés dits semi-essentiels.

Dans certains cas, ils devront êtres assimilés au travers l'alimentation. 

 

Attention : ne vous méprenez pas dans la nomenclature des acides aminés dits « essentiels » ou non-essentiels. Un groupe d’acides aminés non-essentiels ne signifie pas que ces acides aminés sont moins importants que les acides aminés semi-essentiels ou essentiels. Il ne s’agit pas d’évaluer si le corps est suffisamment approvisionné en acides aminés. Les besoins concrets en protéines diffèrent d’une personne à l’autre. La proportion en acides aminés semi-essentiels ou non-essentiels que fabrique le corps, ou qu’il devrait fabriquer dépend de divers facteurs. Selon l’âge, les contraintes physiques et intellectuelles, l’organisme aura besoin de quantités variables d’acides aminés pour rester performant et en bonne santé.

Lors de l’administration d’acides aminés, p. ex. sous forme de complément alimentaire, il est donc suggéré de toujours observer qu’il s’agit d’acides aminés de type Luniquement. Il faut absolument éviter les acides aminés de types D ou DL.

En conclusion, les acides aminés indispensables aux êtres humains sont appelés acides aminés protéinogènes de structure L. Pour une efficacité optimale des acides aminés, il est nécessaire d’associer leur administration à une formule riche en vitamines B. Les vitamines B doivent être consommées sous la même forme que celle présentée par la nature, et non séparément, en quel cas elles perdraient de leur efficacité.

L'efficacité des acides aminés

Les études de ces dernières années démontrent que les acides aminés sont efficaces dans les domaines du diabète, de l'ostéoporose et de l'infarctus, en cas de déséquilibre pondéral (excès de graisse), de troubles de l'érection, et aussi dans le domaine de l'anti-âge, notamment pour soulager des bouffées vasomotrices(dites « bouffées de chaleur »). C'est ce que conclue le symposium international de la société pour la recherche appliquée sur les acides aminés en thérapie et en cabinet (GFA), auquel ont participé 100 scientifiques de six nations différentes en 2005.

- La glutamine, l’ornithine et l’arginine permettent de désintoxiquer l’organisme, et facilitent le sommeil

Les acides aminés que sont la glutamine, l’arginine et l’ornithine permettent de mieux dormir, car ils parviennent à mettre un obstacle majeur hors d’état de nuire : l’ammoniac. Ce poison cellulaire est issu de la dégradation des protéines. Il empêche la production d’énergie  au sein des cellules, et inhibe la ventilation cellulaire. S’il y a trop d’ammoniac dans l’organisme - par exemple parce que nous mangeons des viandes riches en protéines en quantité excessive, ou bien parce que le foie ne fonctionne pas correctement - l’ammoniac peut également atteindre le cerveau et paralyser d’importants processus fonctionnels. Ainsi, un taux élevé en ammoniac est souvent cause d’insomnie.

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster

La glutamine et les acides glutamiques

La glutamine et les acides glutamiques sont des acides aminés étroitement proches. Le corps humain est en mesure de créer lui-même de la L-glutamine à partir des acides glutamiques au travers de la ligase ammoniaco-glutamique. Au regard des nombreuses activités métaboliques dans lesquelles la glutamine est investie, il n'est pas étonnant que la glutamine est l'acide aminé comprenant la concentration la plus élevée de plasma sanguin, dans la musculature, ainsi que dans le liquide cérébro-spinal (du cerveau et de la moelle épinière). La glutamine couvre 60% de l'ensemble des acides aminés présents dans le corps, et est ainsi l'acide aminé le plus représenté dans l'organisme.

Le besoin en glutamine augmente en fonction des contraintes corporelles et intellectuelles, ainsi qu'en cas de stress. Cependant, on constate fréquemment que la production endogène de cet acide aminé décisif diminue considérablement avec l'âge. Il est donc judicieux de combler cette carence au travers d'un approvisionnement exogène.

La glutamine contrecarre le dépôt de graisse

Dans les reins, la glutamine peut être convertie en glucose, et ce, sans influer sur les taux de glucagon ni d'insuline. En évitant ce stockage de graisse provoqué généralement par l'insuline, la glutamine fait obstacle au stockage des graisses alimentaires.3 Cela peut être utile dans la régulation du poids corporel. De nombreux éléments indiquent que la glutamine réduit les envies de sucre et d'alcool.2

Autres fonctions de la glutamine et des acides glutamiques

La glutamine peut améliorer le fonctionnement cérébral.Lors de la synthèse qui consiste à transformer les acides glutamiques en glutamines, le cerveau est protégé contre les effets toxiques de l'ammoniac. En protégeant contre cette cytotoxine, on évite d'une part un handicap des fonctions cérébrales, et d'autre part, on améliorer la mémoire à long et à court terme. Une partie de la glutamine présente dans le plasma est transformée en acide glutamique dans le cerveau où il servira en premier lieu de « carburant ». Elle a en outre la faculté d’absorber l'excédent d'ammoniac. L’élimination de ce poison cellulaire évite que le fonctionnement cérébral ne soit entravé, et ainsi améliore la mémoire (MCT et MLT) ainsi que la faculté de concentration

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster

La méthionine

Dans sa forme naturelle, la L-méthionine est un acide aminé protéinogénique. Elle appartient au groupe des acides aminés essentiels, et ne peut pas être synthétisée par l'organisme.

En dehors de la cystéine, la méthionine est le seul acide aminé soufré.

Dans sa forme naturelle, la L-méthionine est un acide aminé protéinogénique. Elle appartient au groupe des acides aminés essentiels, et ne peut pas être synthétisée par l'organisme. 

La méthionine joue un rôle important dans la synthèse de nombreuses protéines primordiales telles que la carnitine ou la mélatonine. La méthionine permet de dissoudre les graisses, et limite le dépôt de graisses dans le foie.

La méthionine contribue à la formation du cartilage.

La méthionine fortifie les ongles et aide à prévenir la perte de cheveux

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster

Notre réserve en acides aminés doit être cohérente.

Lorsqu’on consomme des protéines, celles-ci sont scindées en différentes catégories d’acides aminés dans le système digestif, et rassemblées dans le corps en de nouvelles protéines. On appelle ce complexe processus biochimique une biosynthèse protéique. L’ensemble des acides aminés est mis en action trois à quatre fois par jour, les acides aminés sont en quelque sorte renouvelés. L’organisme a besoin d’un apport régulier en nouveaux acides aminés. Cela a lieu lors de la biosynthèse protéique, au travers de l’alimentation, ou bien grâce à l’administration de compléments alimentaires adéquats.

Si un ou plusieurs acides aminés ne sont pas disponibles en quantité suffisante, la synthèse protéique sera affaiblie, et le métabolisme ne pourra éventuellement fonctionner que de façon limitée.

Non seulement chez les personnes âgées, mais aussi chez les jeunes, il est important d’observer la règle suivante  : une alimentation insuffisante en nutriments vitaux peut entrainer beaucoup de préjudices, comme p. ex. les problèmes de poids, la chute de cheveux, les problèmes dermatologiques (de peau), les troubles du sommeil (insomnies) et du comportement (sautes d’humeur), l’impuissance, de même l’arthrose, le diabète, un déséquilibre cardiovasculaire (taux de cholestérolélevé, hypertension artérielle, etc.) et les troubles climatériques.

Partager ce message


Lien à poster

Merci pour toutes ces infos ! C'est vraiment très intéressant !  :)

Je ne savais pas pour la glutamine (qu'elle n'avait pas d'influence sur la glycémie). 

J'ai un peu de glutamine en poudre que j'avais avant de commencer. Je l'avais pas terminé par crainte que ça face augmenter ma glycémie. Du coup je vais pouvoir le terminer :D 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster

Et bien oui ! Cela m'a rassuré car je ciblais particulièrement l'acide glutamique ds mes recherches. Justement pour son effet sur la glycémie. 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster

L’USINE À PROTÉINES

Les acides aminés dans le corps humain

Le corps humain est constitué d'environ 20% de protéines formées à partir d'acides aminés. Elles sont responsables du métabolisme et de la croissance du corps humain, et le protègent contre les substances toxiques et les maladies. Quand l'organisme absorbe des protéines au travers de la nourriture, celles-ci vont être fissionnées en acides aminés individuels. Transportés par la circulation sanguine, ils se dirigent ensuite vers le foie où ils vont de nouveau former des protéines. Le besoin en acides aminés et en protéines varie d'une personne à l'autre, et dépend notamment de nos dépenses mentales et physiques. En plus de ces acides aminés qui constituent les protéines (on parle aussi d' « acides aminés protéinogènes »), il existe aussi des acides aminés qui ne forment pas de protéines, et ainsi, sont non-proteinogènes. Ce sont eux qui forment par exemple le glucose. Il n'existe que 20 acides aminés protéinogènes. En revanche, on compte environ 250 acides aminés qui ne forment pas de protéines. 

Partager ce message


Lien à poster

Tryptophane:  nécessaire a la production de Sérotonine. Hormone du bonheur et du sommeil. 

Attention : il est important de comprendre que la concentration en tryptophane dans le sang doit être supérieure à la concentration des autres acides aminés parce que ces derniers rentrent en concurrence avec lui, limitant ainsi son passage dans le cerveau, et la production de sérotonine par la même occasion. 😊 Simplifions, ils sont 5 ds le même bus pour le cerveau et il a de la difficulté a être à l'avant. Donc, il faut qu'il soit en gang pour faire le poids. 

Les apports venant des protéines complètes n'offrent pas un surplus versus les autres acides aminés. En céto, on est limité pour les aliments autres. Le 5 HTP est un supplément disponible. 

*Riz complet, Viandes et surtout volailles, *Produits laitiers, Oeufs, Protéines de soja,  Arachides, Poisson,*LégumineuseChocolat, Banane, Amandes, Noix de cajou, Levure de bière

Plus vous êtes en mouvement durant la journée, plus votre corps fabrique cette fameuse sérotonine.

Partager ce message


Lien à poster
Posté(e) (modifié)

Un acide aminé glucoformateur est un acide aminé susceptible d'être converti en glucosepar la néoglucogenèse, par opposition aux acides aminés lipoformateurs et acides aminés cétoformateurs, qui sont convertis en corps cétoniques par la cétogenèse.

La production de glucose à partir de ces acides aminés survient dans le foie lors du jeûne par conversion préalable des acides aminés en α-cétoacides, puis de ces cétoacides en glucose.

Chez l'homme, les acides aminés glucoformateurs sont :

Chez l'homme toujours, quatre acides aminés sont à la fois glucoformateurs et cétoformateurs :

Chez l'homme, seul la leucine et la lysine ne sont pas des acides aminés glucoformateurs

Modifié par Anne

Partager ce message


Lien à poster
Posté(e) (modifié)

Leucine Régule la glycémie

Lorsque l'on ingère de la leucine, le pancréas sécrète de l'insuline, cela va donc avoir tendance à faire diminuer le taux de sucre dans le sang. 

20 aliments riches en leucine naturelle     Poulet avec peau, Spiruline, Parmesan, Lait écrémé en poudre, Bifteck, Gruyère, Bacon, Emmental, Escalope de veau, Lupin, Dinde,  Fromage de chèvre, Gouda, Foie de veau, Graine de courge, Thon albacore, Pois cassés, Pistache, (Lait demi-écrémé, Crème fraîche, moins grande qté)

En noir, ce sont tous des aliments que j'ai rayé depuis 10 jrs. test ! Une bien meilleur glycémie, mais j'ai également apportés d'autres changements. A tester seul quelques jours !!!! 

Modifié par Anne

Partager ce message


Lien à poster

Trop ou pas suffisamment nuit ! 

Screenshot_20190524-073536_Drive.jpg

Partager ce message


Lien à poster

Voilà qui va faire hurler les végétariens !!

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster

C'est ce que je me demandais: vu mon amélioration suite à la hausse des protéines animales dans mon alimentation, comment font les végétariens pour se sentir bien? On ne doit pas tous réagir de la même façon face aux protéines suivant leurs origines.

Il y a une histoire de groupe sanguin dans tout ça. Le groupe O des chasseurs cueilleurs tolère mieux les protéines que la B par exemple. 

Partager ce message


Lien à poster
Posté(e) (modifié)
il y a 53 minutes, AudreyLaBelette a dit :

comment font les végétariens pour se sentir bien?

Ils doivent apprendre a associer certaines protéines, car en plus de ne pas être bien assimilées, elles sont souvent incomplètes ou mal équilibrées en acides aminés essentiels. Je me rappel avoir lu que lorsqu'il en manque une, les autres en souffrent. Ils en mangent sans doute bcp plus que nous. 

Rappel : L'oeuf est la protéine la plus complète et équilibrée pour tous, les oiseaux ont pensé a nous cétovore en mettant plein de bon gras ds le jaune. 😁  

 

Modifié par Anne

Partager ce message


Lien à poster
il y a 28 minutes, AudreyLaBelette a dit :

Il y a une histoire de groupe sanguin dans tout ça. Le groupe O des chasseurs cueilleurs tolère mieux les protéines que la B par exemple. 

Et le groupe AB ?? 😁🤪

Partager ce message


Lien à poster
Posté(e) (modifié)

Voici une explication très claire ! 

Screenshot_20190524-110210_Drive.jpg

Les différentes sources de protéines ont des valeurs biologiques différentes. La qualité d’une protéine va être déterminée en fonction de sa composition en acides aminés et de sa digestibilité (mesure de la quantité d’acides aminés absorbés à la suite de l’ingestion d’une protéine donnée). Les protéines végétales sont dites incomplètes, car elles ne contiennent pas tous les acides aminés essentiels dont le corps a besoin. 

Modifié par Anne
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster

Digérer les légumineuses

Mais ce n’est pas tout. Les protéines végétales sont souvent moins disponibles au sein de l’aliment. Leur assimilation en est ainsi réduite. Par exemple, la digestibilité des protéines d’un plat de lentilles ou de haricots blancs n’est que de 50 % à 80 %, contre 95 % pour les protéines d’un produit laitier. La cause ? « L’intestin de l’Homme est moins adapté pour digérer les matrices végétales que les matrices animales », explique Stéphane Walrand. « Il faut produire plus de protéases pour digérer les protéines végétales. De plus, les matrices végétales contiennent des éléments non digestibles ». En outre, les légumineuses contiennent des éléments tels que des phytates, qui inhibent l’action des enzymes digestives, notamment celles permettant de digérer les protéines.

** Pas trouvé les taux de digestion pour les légumes du genre brocoli versus fibres. 

  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster

Participer à la discussion

Écris ton message maintenant et inscris-toi plus tard. Si tu as un compte, identifie-toi pour répondre avec ton profil.

Invité
Répondre

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   cliquer ici pour masquer la vidéo

×   Ton précèdent message a été restauré..   Vider l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Créer...